La communication sans fil... et sans batteries!

En matière de mobilité, l’autonomie, c’est le nerf de la guerre. Mais que diriez-vous d’un téléphone ou d’une tablette dont la durée de "pile" serait infinie puisqu’elle s’alimenterait à même les ondes radio ambiantes?

C’est ce que tente de développer une équipe de chercheurs de l’Université de Washington, aux États-Unis. Le prototype comprend deux appareils qui s’échangent de l’information en piratant, en quelque sorte, les ondes de télévision qui sont déjà présentes dans l’air. Et tout ça, sans batterie puisque les mêmes ondes qui servent à transmettre l’information sont aussi captées pour alimenter le système.
 
Le projet a reçu le prix de la meilleure communication scientifique lors d’un congrès tenu à Hong Kong il y a quelques semaines. (Pour les intéressés, il s’agit du congrès du groupe d’intérêt spécial sur les communications de l’ACM, la plus grande association professionnelle d’informaticiens au monde.)
 
Les chercheurs ont obtenu des vitesses de transmission d’un kilobit par seconde lorsque les deux appareils étaient situés à proximité l’un de l’autre. Pas beaucoup, vous me direz, mais bien assez pour qu’un téléphone intelligent puisse transmettre des textos à votre montre intelligente sans que celle-ci n’ait besoin de batterie. Je sens déjà quelques manufacturiers flairer la bonne affaire...