La Course des énergies alternatives: de Montréal à Monaco pour une Prius PHV

Toyota Canada vise cette semaine une victoire « verte » en participant avec la Prius hybride branchable à la prestigieuse manche de Monte-Carlo de la Coupe des énergies alternatives de la FIA.
 
La Toyota Prius hybride branchable (PHV) concourra pour prouver une fois de plus que les hybrides Toyota sont prêts autant pour le monde réel que pour le rallye.
 
La saison 2012 de la Coupe des énergies alternatives sanctionnée par la FIA a débutée hier (22 mars) avec le rallye « vert » le plus ancien et le plus prestigieux au monde, le Rallye Monte-Carlo des énergies nouvelles, et Toyota Canada Inc. met en piste une aspirante au championnat dans la catégorie des véhicules hybrides-électriques.

Avec des ventes mondiales qui dépassent les 3 millions d’unités, les hybrides Toyota ont prouvé hors de tout doute qu’ils sont plus que prêts pour le monde réel. Le système hybride synergétique de Toyota aide les automobilistes à économiser du carburant au moyen du freinage à récupération et d'autres systèmes de récupération et de recyclage d’énergie et de chaleur. Dans une éclatante démonstration de cela, une Toyota Prius hybride branchable (PHV) a terminé première au Rallye vert de Montréal 2011 (le seul événement canadien du circuit international des rallyes verts), et s’est ainsi qualifiée pour l'événement de Monte-Carlo. Ce jeudi, Toyota et son modèle PHV viseront encore une fois la victoire en prenant le départ du rallye monégasque afin de prouver une fois de plus que le système hybride synergétique de Toyota est idéal autant pour le monde réel que pour le monde de la course.

Comme à Montréal, le pilote sera Vinh Pham, ingénieur au département Technologie et groupe propulseur de pointe chez Toyota Canada, et le navigateur sera Peter Nytko, consultant aux Services techniques chez Toyota Canada.  En gagnant le Rallye vert de Montréal de 600 km en octobre dernier, Pham et Nytko ont réussi avec la Toyota Prius PHV le meilleur rendement énergétique de tout le peloton, soit 3 L/100 km.  

« Toyota est une entreprise mondiale écoresponsable, et la compétition tenue à Monaco offre une formidable vitrine pour notre système hybride synergétique perfectionné », a déclaré Stephen Beatty, directeur gestionnaire principal et responsable des activités environnementales chez Toyota Canada Inc. « Nous allons démontrer le rendement énergétique supérieur et la capacité de performance des hybrides Toyota. »

Organisé par l’Automobile Club de Monaco, le Rallye Monte-Carlo des énergies nouvelles a été couru chaque année depuis 2000. L'événement attire environ 100 concurrents, qui doivent parcourir à peu près 800 km pendant les trois jours du rallye. Les véhicules partent ce jeudi d'un de trois endroits : Lugano (Suisse), Annecy-le-Vieux (France) ou Clermont-Ferrand (France). Tous les véhicules se rejoignent à Digne-les-Bains en France le vendredi, puis on courra des rallyes dans Monaco et les alentours samedi pour conclure la compétition. Il y aura aussi une compétition de maniabilité chronométrée dimanche sur le port de Monaco. Ce rallye est la première compétition de l’année de la Coupe des énergies alternatives de la FIA, une série inaugurée en 2007 qui compte 13 rallyes aux quatre coins du monde.
 
On pourra consulter les résultats des rallyes, lire des commentaires de blogueurs et voir des photos sur la page facebook de la Prius branchable de Toyota Canada.
 
Pour en apprendre plus sur la Coupe des énergies alternatives de la FIA ou sur le Rallye Monte-Carlo des énergies nouvelles , visitez www.fia.com ou www.acm.mc/.