La Cruze de Chevrolet

La voiture compacte de réputation mondiale est conçue pour faire face à un vaste éventail de conditions routières

Même si plusieurs régions canadiennes ont connu un hiver doux, les nids-de-poule sont au rendez-vous, comme tous les printemps. Toutefois, ce sont les fissures et trous simulés dans la chaussée créés par les ingénieurs de General Motors qui permettent d’assurer la qualité de la tenue de route des véhicules comme la berline compacte Cruze de Chevrolet de renommée mondiale.

L’accumulation d’humidité dans les petits trous et les fissures dans la chaussée pendant les mois d’hiver passe du gel au dégel lorsque la température baisse, puis augmente, ce qui entraîne l’expansion et la contraction de la surface de la chaussée. Par conséquent, des bris importants peuvent survenir dans la chaussée sous le poids de la circulation courante.

Les nids-de-poule au centre d’essai de GM, à Milford, ne ressemblent pas à ceux que les conducteurs rencontrent pendant leurs déplacements quotidiens. Ces nids-de-poule en métal spécialement conçus sont installés dans le sol et entourés de béton. La descente et la montée sur ces nids-de-poule varient de façon à simuler divers degrés d’endommagement de la chaussée dans différentes conditions de charge.

Les nids-de-poule simulés permettent d’effectuer des essais contrôlés et répétitifs qui sont nécessaires pour déterminer la durabilité et les réglages précis nécessaires pour assurer une conduite confortable.

Depuis le lancement du modèle à la fin de l’année 2009, plus de 1,13 million de Cruze ont été vendues sur plus de 100 marchés partout au monde, et ce modèle a subi des essais sur route exhaustifs partout dans le monde, de la Corée au Kansas et dans les régions mitoyennes, pour s’assurer de sa tenue de route uniforme et de la qualité de son confort.

« Nous avons une grande variété de chaussées qui simulent des conditions routières réelles que l’on retrouve dans le monde entier », affirme Frank Barhorst, superviseur de l’équipe « Product Usage Measurements and Applications » à Milford. « Des essais sont effectués autant sur des chaussées de bonne que de mauvaise qualité de façon à ce que nous puissions obtenir des conditions équilibrées pour chaque véhicule que nous concevons.

En ce qui concerne la durabilité, il se peut que nous voulions des chaussées contenant des nids-de-poule ou ayant subi des torsions. Pour ce qui est du bruit, nous pourrions recréer des bosses sur une route non revêtue ou sur du béton âgé et usé. Par ailleurs, nous devons aussi tenir compte de certains facteurs qui affectent la manoeuvre, comme la présence de gravier », selon Frank Barhorst.