La dysfonction érectile pourrait être liée à la génétique

par Yan Bilodeau

Les érections peuvent parfois être complexes et sont souvent au coeur de recherches scientifiques. 

De nouvelles recherches effectuées par PNAS ont découvert un lien entre les gènes des hommes et la probabilité d'être atteint de dysfonction érectile

Selon les résultats obtenus après l'analyse de plus de 250 000 hommes, la présence d'une thymine dans le SIM1, située dans le chromosome 6, augmente les chances de 25% d'avoir des problèmes de dysfonction érectiles. Il se peut que cette information ne vous dise pas grand-chose, mais j'ai pris le soin de l'expliquer, d'un coup que vous vouliez demander à votre médecin de vérifier votre chromosome 6

Évidemment, plusieurs autres facteurs peuvent entrer en ligne de jeu, maiss cette découverte génétique pourrait aider les chercheurs à trouver de meilleurs remèdes pour contrer ces problèmes. Plusieurs médicaments existent déjà, mais la moitié des hommes ne réagiraient pas à ceux-ci. 

Vive la science!

 


Tu aimeras aussi:

12 choses à savoir sur le pénis          10 trucs pour garder votre pénis en santé
 
LES SCIENTIFIQUES S'INTÉRESSENT AUX PÉNIS CROCHES
 

Catégories