La pression monte ? Restez de glace...

Un conducteur stressé par la circulation lente risque de perdre son calme derrière le volant.

Il semble que la patience des automobilistes soit inversement proportionnelle à la température extérieure. Quand le thermomètre affiche 30 degrés Celsius et plus, la patience des conducteurs semble moindre et les explosions de colère derrière le volant sont plus fréquentes. Vous savez, lorsque vous avez coupé de trop près l'automobile de quelqu'un et que cette personne pète les plombs. Vous avez alors droit à des gestes obscènes, des coups de volant ou des coups de frein. Cela peut même dégénérer en agression physique sur votre voiture ou sur vous.

Femme stressée au volant

La Sûreté du Québec a établi une échelle de la progression de ces sautes d'humeur. Quand une personne vous transmet sa colère par un coup de klaxon et vous fait des signes de la main, les policiers parlent alors d'impatience au volant. Si cela dégénère ensuite en une conduite très agressive ponctuée de coups de freins, de klaxon et de queues de poisson, on parle d'agressivité au volant. Finalement, dans les cas extrêmes qui peuvent entrainer un contact entre les véhicules ou même entre les conducteurs, il s’agit de rage au volant.

Il est difficile d'expliquer pourquoi quelqu'un perd le contrôle suite à un comportement ou une manœuvre d'un autre conducteur. Par contre, on peut adopter un style de conduite qui sera en mesure de prévenir les sautes d'humeur et même les comportements agressifs.

Accident voiture scooter

Il est important de conduire avec une attitude zen en suivant paisiblement le flot de la circulation et en ne zigzaguant pas dans le trafic afin de ne pas couper la voie d'un autre véhicule. Bien entendu, les coups de klaxon et les gestes de la main sont souvent des éléments déclencheurs de l’agressivité. Si vous êtes dans la lune et que vous coupez la voie d'un autre véhicule, vous risquez des représailles. Il faut être attentif et surtout, courtois. On recommande également de bien planifier vos itinéraires et de vous accorder tout le temps possible pour arriver à destination sans être stressé par l'angoisse d'arriver en retard à un rendez-vous important. Cela pourrait vous inciter à adopter une conduite plus agressive. Plusieurs spécialistes soulignent que l'utilisation du climatiseur a pour effet d’augmenter le confort dans l'habitacle et rend ainsi les conducteurs moins stressés et plus vigilants.

Si jamais…

Si jamais, malgré toute votre bonne volonté et votre conduite exemplaire, vous avez soulevé l’ire d'une personne, il y a quelques règles élémentaires à respecter afin de ne pas empirer la situation. Tous les spécialistes l’affirment : évitez les contacts visuels avec la personne irritée. Dans plusieurs des cas, c’est considéré comme une provocation. Évitez aussi les gestes d’impatience ou de la main. Gesticuler, faire des grimaces et même déployer votre majeur ne régleront absolument pas les choses.

Conductrice sympathique

La meilleure attitude à prendre est de continuer sa route, de limiter sa vitesse à celles affichées et de faire comme si de rien n'était. Règle générale, la colère de l'autre automobiliste se dissipera et vous pourrez poursuivre votre route sans problème. Par contre, si la situation se détériore et que l'autre personne vous poursuit, il est important de demeurer dans votre véhicule, de rester calme et surtout de ne pas tenter de régler la situation en l'affrontant physiquement. On ne sait jamais ce qu'une personne qui a perdu le contrôle d’elle-même peut faire. Et si votre agresseur se montre de plus en plus insistant, on recommande d'appeler la police à l'aide de votre téléphone mains libres. Une autre solution est de vous diriger vers un poste de police afin de décourager votre poursuivant. Il est essentiel de ne pas vous rendre à votre domicile puisque votre agresseur pourrait vous harceler par la suite.

Selon la Sûreté du Québec, un peu moins de la moitié des cas répertoriés de rage au volant se déroulent entre 16 et 19 heures le vendredi. De plus, c'est dans la région montréalaise que le plus grand nombre de cas de conduite agressive sont enregistrés.

Bref, la règle d'or est de conduire avec courtoisie tout en prêtant attention aux autres usagers de la route.