La route sera longue! Êtes-vous en bonne condition?

Vos vacances débuteront dans quelques heures. Vous avez fait inspecter la voiture, vos bagages sont prêts et l'itinéraire est choisi. Lorsque la journée sera terminée, vous allez vous rendre à la maison, embarquer la famille dans la voiture, et cap sur les vacances! Mais est-ce la bonne décision? 

En effet, depuis quelques jours vous avez connu de durs moments au bureau, vous avez mal dormi à cause de la chaleur et de vos problèmes professionnels. Malgré cela et après une autre journée éreintante au travail, vous allez vous glisser derrière le volant et prendre la route pendant de nombreuses heures. Vous vous dites qu'il faut vous rendre le plus rapidement possible à votre destination afin de pouvoir profiter au maximum de ces vacances en famille. Biiiiiip, mauvaise réponse. 
 
Vous êtes épuisé et en dépit des quelques boissons énergisantes ingurgitées en cours de route, la fatigue va prendre le dessus. Il y a non seulement le stress de la conduite, mais il y a également les enfants sur la banquette arrière qui sont excités, qui parlent fort et qui dérangent votre concentration. Au fil des kilomètres, votre conduite risque d’être erratique. Il aurait été beaucoup plus sage de passer une bonne nuit de sommeil, de vous lever tôt le matin et de partir vers votre destination au lieu de précipiter les choses.
 
Voiture pour les vacances
 
De nombreuses études ont démontré que la fatigue est l'une des principales causes d'accidents graves sur nos routes. On parle beaucoup de l'alcool au volant, des personnes qui prennent des médicaments ou de celles qui conduisent dangereusement, mais la fatigue extrême au volant est souvent ignorée. Pourtant, elle est la cause de multiples accidents. En effet, vous amorcez votre périple et vous vous sentez tout de même éveillé et attentif. Mais une fois l'adrénaline du départ assimilée dans votre organisme, les signes de sommeil commencent à vous guetter. Vous allez légèrement zigzaguer, éprouver des pertes de concentration et même vous assoupir quelques secondes. Et comme c'est souvent le cas lors de trajets nocturnes, la plupart des autres occupants dorment à poings fermés tandis que le chauffeur lutte contre le sommeil.
 
Plusieurs constructeurs ont installé dans leur voiture un système de détection d'endormissement au volant qui vous avertit que vous devriez faire une pause, prendre un café ou même d’arrêter pour la nuit, car votre conduite est devenue instable et dangereuse.
 
Système d'assistance
 
La meilleure solution est de vous reposer quelques heures et de partir plus tard, en excellente condition physique. Si vous persistez à rouler très fatigué, la plus élémentaire des prudences devrait vous inciter à effectuer de nombreux arrêts. La plupart des spécialistes recommandent de faire une pause toutes les deux heures afin de récupérer un peu, de boire un café, de vous étirer pour ensuite reprendre le volant. Bien entendu, si vous avez un copilote, c’est beaucoup mieux. Mais là encore, il faut que cette personne se repose elle aussi. Une solution serait d’alterner la conduite toutes les deux heures. 
 
Il est difficile de convaincre les gens d'agir de la sorte. On se dit qu'on est éreinté et qu'on a besoin de vacances. Mais si l’on est aussi exténué, il n'est pas logique de précipiter son départ pour peut-être avoir un accident en raison d'un manque d'attention provoquée par la fatigue. En plus de votre forme physique, il est important que vous soyez vêtu confortablement et que vous portiez des souliers légers afin d'avoir une meilleure sensation des pédales. Finalement, adopter une bonne position de conduite est essentiel. Non seulement vous éprouverez moins de fatigue, mais vous pourrez mieux réagir lorsque vous devrez effectuer une manœuvre d'urgence.
 
Voiture pour les vacances
 
Ces propos peuvent vous sembler des vérités de La Palice, mais à lire les journaux, on se rendre compte que des centaines de vacanciers sont impliqués chaque été dans des accidents causés par la fatigue du conducteur. Il faut donc être prudent, ne pas partir lorsqu'on est épuisé et faire de nombreuses haltes pour maintenir le tonus. Il ne sert à rien de précipiter les choses, mieux vaut prendre son temps et être en forme pour conduire.
 
Bonnes vacances!