La vie d'un bébé sauvée par l'impression 3D

Garrett Peterson est né avec une malformation de la trachée, une partie du système respiratoire située dans le cou. La structure de la trachée de Garrett était si faible qu’elle avait tendance à s’effondrer sur elle-même, ce qui l’empêchait de respirer et mettait sa vie en si grave danger qu’il n’a jamais pu sortir de l’hôpital depuis sa naissance, il y a 16 mois. La solution? L’impression d’une prothèse en 3D.

Un médecin et un ingénieur biomédical de l’Université du Michigan ont fait équipe pour créer et implanter la prothèse, une sorte de tube qui enrobe les parties les plus faibles de la trachée de Garrett pour les garder ouvertes. Le tissu de la trachée est fixé à la surface intérieure de la prothèse, qui fonctionne un peu comme un exosquelette.

Pour réussir à fabriquer la prothèse, il a d’abord fallu construire une réplique de la trachée de Garrett à partir d’un modèle obtenu à l’aide d’un tomodensitomètre («CT scanner»). Il a aussi fallu obtenir une permission spéciale, la technique étant plus qu’expérimentale et pas du tout homologuée par les autorités médicales américaines.

L’implantation de la prothèse a eu lieu il y a deux mois et Garrett prend du mieux. La prothèse est conçue pour prendre de l’expansion avec la croissance du jeune garçon et pour se dissoudre d’elle-même lorsque sa trachée sera assez forte pour accomplir sa tâche toute seule.

Une belle histoire, non?

Source: NPR