La « Voiture verte de l’année »

Le Salon de l’automobile de Los Angeles qui va ouvrir ses portes vendredi, est le salon nord-américain pour lequel le volet écologique y tient une place très privilégiée.

 Ainsi depuis 2006, cet événement est devenu le cadre idéal pour décerner le titre de « Voiture verte de l’année », une mission que s’est attribuée la direction du Green Car Journal, avec la collaboration du Sierra Club.

Le Sierra Club est une ONG environnementale à but non lucratif fondée le 28 mai 1892, à San Francisco, qui a également des ramifications canadiennes, voire même québécoises.

 

Une sélection judicieuse


Chaque année, des experts se réunissent pour analyser les points forts et faibles des récentes technologies que l’on dit « vertes », lesquelles se retrouvent de plus en plus sous le capot des nouveaux véhicules à motorisations alternatives, vendus en Amérique du Nord.

Ils procèdent également à des essais routiers pertinents ainsi qu’à des évaluations ciblées par des groupes environnementaux, sur près de 80 véhicules différents. Tout ça, pour en arriver à une sélection finale de cinq véhicules, dont l’un d’entre eux sortira vainqueur. L’heureux manufacturier du modèle gagnant, profitera d’une couverture médiatique planétaire.

Parmi les principaux membres du jury, nous retrouvons Michael Brune, directeur général du Sierra Club; Jean-Michel Cousteau, président de la société Ocean Futures Society; Matt Petersen, président de la société Global Green USA; des journalistes du Green Car Journal et un certain Jay Leno.

 

Déjà six récipiendaires


Depuis 2006, les principaux responsables de cet événement se sont associés aux organisateurs du Salon de l’automobile de Los Angeles pour annoncer le nom des récipiendaires du titre de « Voiture verte de l’année »:
-    2006: Mercury Mariner Hybrid;
-    2007: Toyota Camry Hybrid;   
-    2008: Chevrolet Tahoe Hybrid;
-    2009:    Volkswagen Jetta TDI;
-    2010:    Audi A3 TDI;
-    2011: Chevrolet Volt électrique;
-    2012: Honda Civic Natural Gas.

 

Les véhicules 2013 mis en nomination


Chaque année, ce sont près de 80 véhicules qui se retrouvent éligibles à recevoir ce titre très prisé. Ils se subdivisent en cinq catégories :
-    modèles qui font plus de 40 milles au gallon (7,0 L/100 km);
-    modèles à motorisations hybride et hybride rechargeable;
-    modèles à moteur diesel;
-    modèles à moteur électrique;
-    modèles qui utilisent un carburant alternatif ou biocarburant.

 

Les finalistes pour l’année-modèle 2013:


-    Dodge Dart;
-    Ford C-Max;
-    Ford Fusion EcoBoost;
-    Mazda CX-5 Skyactiv;
-    Toyota Prius C.

Le nom de la voiture qui portera fièrement le titre de « Voiture verte de l’année » édition 2013, sera dévoilé jeudi, la 2e journée de presse réservée aux journalistes présents au Salon de l’auto de Los Angeles, qui ouvrira ses portes le lendemain pour le grand public.