Land Rover LR2 2014: De la ville à la campagne

Un des anachronismes les plus évidents du Land Rover LR2, c’est sa forme carrée traditionnelle. Mais elle a l’avantage de livrer un bon niveau de solidité et de fonctionnalité

Il n’est pas toujours facile de respecter la tradition tout en voulant créer du changement. Dans le cas du Land Rover LR2 2014, la marque britannique a dû faire preuve d’ingéniosité pour construire un VUS compact d’entrée de gamme qui soit à la fois confortable pour la conduite au quotidien, et capable d’affronter les chemins et les plus difficiles comme le veut la tradition et l’image de marque Land Rover.

Contrairement aux VUS de luxe au cœur tendre de BMW (le X3) et de Audi (le Q5), le LR2 peut réellement traverser des ruisseaux et grimper sur des montagnes de roches, tout en offrant un côté pratique respectable. Ce Land Rover est certainement vieillot sous certains aspects, mais force est de reconnaître que si le LR2 a réussi à demeurer pertinent pendant si longtemps, c’est parce que la firme n’a jamais dilué son identité fondamentale. Et cette stratégie engendre plus de points forts que de points faibles.

Le style boîte carrée

Un des anachronismes les plus évidents du Land Rover LR2, c’est sa forme carrée traditionnelle. Avec ses nombreux angles droits, le style « boîte » a cependant l’avantage de livrer un bon niveau de solidité et de fonctionnalité malgré la taille modeste du véhicule. Le LR2 conviendra aux acheteurs qui recherchent un look plus conservateur; ceux qui veulent un style plus osé pourront opter pour l’Evoque, construit à partir de la même plateforme. Grâce à son toit élevé, le LR2 offre un espace intérieur raisonnable et les passagers arrière ne se sentiront pas à l’étroit. Avec les sièges arrière rabattus, le volume de chargement est de près de 1700 litres.

Cela dit, il n’en demeure pas moins que cette génération du LR2 est l’une des plus anciennes de Land Rover. Cela signifie notamment que les commandes et l’équipement sont plus simples que dans les modèles plus récents et plus chers, comme le Range Rover Sport. On peut cependant équiper le LR2 de la plupart des caractéristiques habituellement disponibles dans cette classe, dont un système de navigation et d’infodivertissement de bonne qualité et différents éléments de luxe, comme des sièges de cuir chauffants. Le grand absent est du côté des dispositifs de sécurité active. Dans le catalogue des options, on ne trouve ni système de surveillance des angles morts ni d’avertisseur de changement de voie. Ceux qui recherchent ces technologies de pointe devront se tourner du côté des rivaux européens ou japonais du LR2.

Moteur adéquat et douceur de roulement

Sous le capot du LR2, on trouve un quatre cylindres de 2,0 litres suralimenté par turbocompresseur. Il provient de chez Ford, l’ancien partenaire de Land Rover, ce qui signifie qu’il livre des performances semblables à celles d’un moteur EcoBoost. Le petit moulin développe une puissance de 240 chevaux et un couple de 250 lb-pi. Il est relié à une transmission automatique à six rapports. La puissance du LR2 n’est pas renversante, mais elle est tout à fait dans les normes pour un VUS de luxe de cette catégorie de prix. Seul petit bémol, on dénote une légère hésitation à l’accélération initiale quand on met la pédale au plancher.

Là où le LR2 brille, c’est par sa capacité à rouler en douceur et en tout confort autant sur les routes défoncées que sur les autoroutes bien lisses. Le LR2 n’a pas un tempérament athlétique, mais il offre tout de même une tenue de route solide, et il inspire confiance malgré sa hauteur et sa garde au sol substantielles. De plus, le LR2 affiche un trait de personnalité fort qu’on ne retrouve chez aucun de ses rivaux : son appétit réel pour la conduite hors-route. Il est livré de série avec un système à traction intégrale combiné à l’excellent dispositif Terrain Response. À l’aide d’un simple bouton sur la console centrale, ce dispositif paramètre la réponse de l’accélérateur, de la transmission et du système antipatinage en fonction des conditions, de sorte que bien peu d’obstacles peuvent empêcher le LR2 de poursuivre inexorablement sa route vers l’avant. J’ai franchi des tas de roches impressionnants et j’ai roulé dans une quantité de boue et d’eau qui aurait paralysé 90 % des multisegments sur le marché. Pas de doute, le Land Rover LR2 ne se contente pas de parader, il est réellement un véhicule passe-partout.

Polyvalent et classique

Ça peut sembler cliché de dire d’un Land Rover qu’il est aussi à l’aise à la ville qu’à la campagne, mais c’est précisément ce marché d’acheteurs extra urbains que vise le LR2. Il est vrai que seul un faible pourcentage des propriétaires de LR2 exploreront les limites de leur véhicule en conduite hors-route. Mais pour bien des gens qui doivent emprunter un petit chemin de terre mal entretenu pour aller à leur chalet la fin de semaine, il est rassurant de savoir que sous son allure chic et civilisée, le LR2 est capable de s’attaquer à pratiquement tous les terrains, et cela peut s’avérer un argument de vente décisif. Une fois de retour dans la civilisation, vous n’aurez qu’à donner un bon coup de boyau à votre machine, puis vous pourrez reprendre fièrement votre place de stationnement réservée au bureau le lendemain matin. En achetant un LR2, vous obtenez un VUS compact réellement polyvalent, avec une aura de respectabilité, et une allure classique. Il y a très peu de véhicules qui peuvent en dire autant dans cette catégorie.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Land Rover LR2 HSE Lux 2014

Fourchette de prix

41 885 à 50 085$

Prix du modèle à l'essai

50 085$

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

4 ans / 80 000 km

Options

n.d.

Concurrents

Acura RDX, Audi Q5, BMW X3, Mercedes-Benz GLK Class, Volvo XC60

Points forts

Style classique
Bon espace intérieur
Capacité hors-route exceptionnelle
Traction intégrale de série
Roulement confortable

Points faibles

Consommation d’essence plus élevée que certains de ses rivaux
Aucun système de sécurité de pointe n’est disponible
Les commandes à l’intérieur font un peu vieillottes
Délai de réponse du moteur turbo à l'accélération initiale

Fiche d'appréciation

Consommation

70.0 %

Valeur subjective

80.0 %

Esthétique

80.0 %

Confort

80.0 %

Performance

90.0 %

Appréciation générale

80.0 %