Le 23 août, sortez «topless»!

par Véronique Champagne - 37e AVENUE le 21 août 2015

La journée mondiale où l'on se met torse nu, qu'on soit homme ou femme, a lieu le dimanche le plus près du 26 août, journée internationale pour l'égalité des sexes. On espère qu'il fera chaud !

 

D'où viens cette journée?

Le 26 août 1920, les Américaines votaient pour la première fois. Le 23 août 2015, les femmes sont appelées à se dénuder la poitrine en pleine rue. Le dénominateur commun entre ce fait historique et cet happening inusité ? L’équité des genres : avoir les mêmes droits que les hommes. Certaines souhaitent en effet avoir la liberté, elles aussi, de retirer leur chandail ailleurs qu’entre les quatre murs de leur maison sans être accusées d’indécence.

Il n’existe pas au Canada de loi confirmant l’équité des genres en matière de bedaine. Toutefois, la Colombie-Britannique, la Saskatchewan et même l’Ontario ne s’offusqueraient pas, en théorie, à la vue d’un sein à l’air, car à la suite de l’issue de certains cas judiciarisés, ces provinces ont en effet déjà statué sur ce qu’on appelle le top freedom, traduit littéralement comme « la liberté de la poitrine ». Vive les seins libres !

 

Et où est-on au Québec ? Pas là…

Est-ce que le Québec accusera, une fois de plus, 20 ans de retard dans l’équité des genres sur ce sujet pointu ? Celles qui le craignent sont invitées à se dévoiler à leur plus simple expression – attention : au-dessus du nombril seulement ! – le 23 août prochain.