Le CAPTCHA vaincu par l’intelligence artificielle

Jusqu’ici, on pouvait au moins se consoler en se disant que les CAPTCHA, ces bouts de texte à peu près illisibles que plusieurs sites Web nous demandent d’identifier pour prouver que l’on est un être humain et non pas un méchant spambot, compensaient leurs désagréments en nous protégeant contre le Mal. Mais ce n’est plus le cas: une jeune entreprise du domaine de l’intelligence artificielle, Vicarious, a annoncé que son logiciel pouvait résoudre plus de 90% des CAPTCHA qu’on lui soumet.
 
Ce qui est à la fois impressionnant et décourageant puisque l’on considère qu’un système de CAPTCHA est brisé au point d’être inutile si un robot peut le contourner dans… 1% des cas.
 
Voici une démonstration de la sinistre trouvaille des méchants génies de Vicarious:
 

Vicarious utilise une technologie nommée Recursive Cortical Network, qui semble (s’il faut se fier à son nom) être une nouvelle génération de réseau neuronal, un type d’architecture informatique qui simule le fonctionnement électrochimique du cerveau. Le RCN analyse des images et des vidéos pour identifier des facteurs qui lui permettent de «voir» d’une manière qui pourrait éventuellement révolutionner la robotique et l’imagerie médicale.

En attendant, j’aimerais bien pouvoir mettre la main sur un RCN pour résoudre les CAPTCHA, parce que mon propre taux de réussite est bien loin d’atteindre 90%…