Le catalogue IKEA assemblé à partir d’images de synthèse

par François Dominic Laramée le 4 septembre 2014

Presque tous mes meubles proviennent de chez IKEA, mais ma maison est quand même loin de ressembler à un magasin de la célèbre chaîne suédoise. Heureusement, je ne suis pas le seul: les magasins d’IKEA non plus ne ressemblent pas forcément à leurs catalogues parce que 75% des images qu’on y retrouve ont été synthétisées en 3D plutôt que d’être photographiées dans la vraie vie.

Semble-t-il que les premières pièces rendues en 3D ont fait leur apparition dans les catalogues il y a 4 ans et que le phénomène ne fait que s’amplifier. Pourquoi? Parce qu’il est beaucoup plus facile de réaliser des rendus à la dernière minute que de livrer des meubles et d’assembler des scènes dans des studios de photo, surtout lorsqu’il s’agit de nouveaux articles qui sont fabriqués aux quatre coins du monde et qui ne sont pas encore disponibles en grande quantité au moment de réaliser le catalogue, quelques semaines ou quelques mois avant sa sortie officielle. La 3D évite ainsi de sérieux maux de tête à l’agence responsable de produire le catalogue.

Et puis de toute façon, quand le client s’est plaint que certaines images de synthèse étaient trop moches pour être imprimées dans les catalogues, on s’est rendu compte qu’il s’agissait en fait de véritables photos, tandis que les images 3D, elles, n’attiraient que les éloges!

Bon, je vous laisse, j’ai du magasinage virtuel à faire… :-)

Source: Petapixel