Le début de la fin pour la télécommande

Ce n’est qu’une question de temps! À une époque où on peut contrôler ses jeux vidéo par le mouvement, activer son téléphone avec son empreinte digitale ou encore confirmer l’identité d’une personne par l’observation de son iris ou de sa rétine, la télécommande fait de plus en plus figure d’anachronisme.

Ce serait tellement plus simple si on pouvait porter l’index à ses lèvres pour baisser le volume de la musique, ou encore mettre la télévision à ‘pause’ par le simple fait de se lever et de quitter la pièce. Bref, si on faisait disparaître la télécommande. Et ça ne devrait pas être long si l’on en croit le fondateur de l’entreprise PredictGaze qui se spécialise dans les technologies de reconnaissance en tout genre (émotions, parole, mouvement, visage, etc.).  Les applications qui embarqueraient ces technologies sont multiples, du salon à la voiture en passant par tous nos gadgets mobiles. 
 
Alors que bien des consommateurs découvrent les écrans tactiles, au sein de plusieurs entreprises, on pense que le contrôle des appareils ‘sans contact’ est une tendance forte. 
 
La technologie peut être intégrée essentiellement à tout appareil doté d’un écran et d’une caméra frontale.
 
Parmi les applications évoquées par PredictGaze, il y a le contrôle des personnages d’un jeu vidéo par le mouvement de la tête, empêcher les enfants d’accéder à des contenus jugés inappropriés à la télévision ou sur l’ordinateur ou encore déterminer si vous êtes en train de vous endormir au volant de votre voiture. On pourrait tourner les pages d’un livre électronique par le regard. Bref, les possibilités semblent illimitées. 
 
Pour l’instant, l’entreprise veut vendre son système de développement logiciel aux concepteurs d’applications, et aimerait bien vendre sa technologie directement aux fabricants qui sont de plus en plus nombreux à intégrer une caméra frontale à leurs gadgets. 
 
Quoi qu’il en soit, les jours de la télécommande sont comptés. 
 
Source : mashable.com
Photo : nicolasnova