Le #FAIL de la semaine: 2 pour 1 de défaillances téléphoniques

La technologie n’est pas à mettre entre toutes les mains, c’est le moins que l’on puisse dire. Même une technologie aussi bien établie que la téléphonie, qu’elle soit cellulaire ou terrestre.

Un certain Cody Wilkins l’a appris à ses dépens il y a quelques jours quand il a été arrêté par la police après avoir laissé son téléphone cellulaire branché dans une prise de courant de la maison qu’il venait de cambrioler . Apparemment, il y avait une panne d’électricité chez lui et il s’est dit: «Tiens, j’ai besoin de recharger mon cell, je devrais en profiter pour aller voler chez le voisin.» Et il a oublié le téléphone quand il s’est sauvé après que le fils du propriétaire l’ait surpris en train de commettre son crime. Wilkins est maintenant accusé d’une dizaine de cambriolages dans le même quartier.

Mais le comble du gnochon, c’est certainement Robert Michelson, du Connecticut, qui a été arrêté après avoir appelé au 911 pour savoir s’il s’exposait à des problèmes en faisant pousser de la marijuana chez lui. (La réponse: oui.) Après avoir appris qu’il s’exposait à une arrestation, Michelson a remercié l’opératrice et raccroché. On présume qu’il n’a pas été surpris quand la police a cogné à sa porte, quoique après avoir entendu l’appel original à la radio anglophone en fin de semaine dernière, rien ne m’étonnerait de la part de ce fêlé.