Le #FAIL de la semaine: 84 000 sites web bloqués par erreur

menottesVous trouvez que votre administration municipale, provinciale ou fédérale favorite fait parfois des niaiseries? Consolez-vous, ça pourrait être bien pire.

La semaine dernière, le gouvernement américain a tenté de s’emparer de 10 sites web criminels qui publiaient de la pornographie infantile. Ce qui, en soi, est fort louable. Sauf qu’ils ont raté leur coup et ont plutôt saisi… 84 000 noms de domaine, dont 83 990 appartenaient à des site qui n’avaient rien à se reprocher mais qui ont quand même été remplacés par une charmante notice d’infraction, du genre: “Ce site a été saisi par le Département de la Sécurité Intérieure pour des crimes abominables. Le visiter vous expose à des poursuites criminelles.”

La plupart des sites saisis par erreur étaient des pages personnelles et des sites de petites entreprises, dont les propriétaires ont sans doute eu la peur de leur vie. Personne ne sait comment une erreur aussi monumentale a pu se produire - surtout que les responsables refusent de s’excuser.

Petite vie.

(Source article: Gizmodo)

(Source photo: Klaus with K sur Wikimedia Commons.)