Le #FAIL de la semaine: comment ne pas réagir à une frustration Facebook

Il était une fois une jeune femme, que nous appellerons Gertrude, et qui avait l’oeil sur un bonhomme en attendant d’avoir le reste de son corps sur lui.

Gertrude avait un comportement parfois douteux; sur sa page Facebook, elle affirmait notamment que ses activités favorites étaient de se “saouler la gueule” et de “parler dans un charabia incompréhensible”. Deux activités qui, heureusement, vont plutôt bien ensemble, et qui sont assez faciles à pratiquer pendant qu’on regarde un match de football à la télé dans un bar, comme la jeune femme l’a fait avec sa cousine (que nous appellerons Krystelle) il y a quelques jours.

Mais en rentrant à la maison après le match, Gertrude a appris que Krystelle était amie Facebook avec le bonhomme sur lequel elle avait envie de finir la soirée. Pire: quand Gertrude avait demandé au bonhomme d’être son ami Facebook à elle, il avait refusé, le coquin!

Oh, que Gertrude n’était pas contente.

La chicane a donc pogné, les deux filles sont sorties de l’auto pour se battre, puis Gertrude a eu une réaction fort compréhensible: elle a décidé de se venger une bonne fois pour toutes en écrasant Krystelle avec la bagnole. Deux fois. Et en la laissant sur le bord de la route avec le bassin et la jambe fracturés.

Gertrude a été arrêtée peu après. Quant à Krystelle, un bon Samaritain l’a reconduite chez son père. Pourquoi ne l’a-t-il pas plutôt amenée à l’urgence avec ses fractures saignantes, on ne le sait pas. Peut-être que lui aussi avait passé la journée à se paqueter la fraise en regardant le football.

– fdlaramee, vaguement découragé de la vie. Inspiré d’un article de Gawker.