Le #FAIL de la semaine: Pirater un logiciel de sécurité informatique!

Il y a quelque chose d’ironique à ce qu’un logiciel de sécurité informatique, qui vise en quelque sorte à protéger ses usagers contre les pirates, soit lui-même utilisé par des pirates informatiques pour se protéger contre leurs propres confrères. Mais c’est pourtant ce qui est arrivé à Avast.

Une copie d’un des logiciels de sécurité de l’entreprise, vendue à une compagnie d’Arizona, a ensuite été piratée et téléchargée illégalement à plus de 775 000 exemplaires. Il s’en est retrouvé dans 200 pays différents. Deux des copies piratées ont même été détectées… sur des ordinateurs appartenant à l’administration du Vatican.

Oui, mes biens chers frères, la chair est faible.

Catégories