Le jeu social: un marché d’un milliard de dollars en 2011?

Jeu socialC’est du moins ce qu’affirme un rapport eMarketer, selon lequel pas moins de 27% des internautes américains, soit environ 62 millions de personnes, participeraient à au moins un jeu social de type FarmVille au cours de l’année qui débute.

 

Et ce n’est pas tout: on estime que les consommateurs ont déjà dépensé quelque 510 millions$ en biens virtuels dans les jeux sociaux l’an passé, et que ce montant devrait augmenter à 653 millions$ en 2011. Une véritable mine d’or pour les développeurs de ces jeux qui ne sont habituellement ni très complexes, ni aussi coûteux à produire que des jeux vidéo traditionnels.

Le reste des revenus de l’industrie du jeu social se divise presque également entre deux grandes catégories: la publicité en ligne intégrée aux jeux, et le partage des recettes avec les commanditaires des jeux - comme ceux qui vendent des articles réels à l’intérieur des mondes virtuels ou qui offrent des primes aux joueurs qui s’abonnent à un de leurs services.

S’agit-il d’une mode ou d’une tendance? J’avoue que je suis bien embêté…