Le parfait nombril féminin selon la science

par François Dominic Laramée le 6 septembre 2014

La population de Singapour doit jouir d’une santé resplendissante, parce qu’un groupe de chirurgiens affiliés à l’école de médecine de l’université locale vient de compléter un projet de recherche qu’absolument personne ne classifierait comme prioritaire: calculer les dimensions et la position du plus beau nombril féminin imaginable.

Pour ce faire, les chercheurs ont utilisé un logiciel pour comparer les nombrils de 37 Playmates du magazine Playboy. Ils ont ainsi pu calculer que le nombril parfait est un peu plus haut que long par un ratio de 54 pour 46, qu’il occupe 5% de la distance entre le bas du sternum et le mont de Vénus, qu’il est bien centré et que la cicatrice n’est pas trop protubérante.

Ce n’est pas la première fois que des scientifiques étudient les nombrils, mais il semble bien que personne auparavant n’avait eu le culot d’introduire des revues érotiques en laboratoire sous ce prétexte. Pas sûr que les autorités qui sanctionnent les budgets de l’Université de Singapour vont apprécier. Chose certaine, si jamais les chercheurs affirment un jour qu’ils achètent Playboy « pour les articles », ils pourront se vanter que les articles en question sont ceux qu’ils écrivent eux-mêmes et qu’ils publient dans des revues scientifiques!

Source: Mashable