Le président de la division Windows quitte Microsoft

Une nouvelle pour le moins étonnante est tombée mardi matin: Steven Sinofsky, le Président de la division Windows de Microsoft, a soudainement quitté la compagnie, à peine quelques jours après les lancements officiels de Windows 8 et de la tablette Surface (dont il était aussi responsable)

Les circonstances de l’événement sont pour le moins nébuleuses. Officiellement, il s’agirait d’un départ volontaire, et Sinofsky aurait mentionné les raisons habituelles (recherche de nouveaux défis, etc.) dans un mémo circulé à l’interne. Certaines sources parlent cependant d’un conflit grave entre Sinofsky et les autres membres de la haute direction de Microsoft le fondateur Bill Gates aurait d’ailleurs appuyé le PDG Steve Ballmer dans sa décision de se départir de Sinofsky pour assainir l’atmosphère de travail et favoriser l’harmonie entre les différentes divisions de l’entreprise
 
Quoi qu'il en soit, celui qui était il n’y a pas si longtemps l’héritier présomptif du trône de Ballmer (et qui a été décrit comme le Steve Jobs de Microsoft) est maintenant un agent libre, et son départ aurait difficilement pu survenir à un pire moment pour l’image de Microsoft. L’action de Microsoft a encaissé les premiers contrecoups de la nouvelle en subissant une chute de 4% en quelques minutes à l’ouverture des marchés, ce qui retranchait environ 10 milliards de dollars à la capitalisation boursière de l’entreprise.  Pas très édifiant pour une entreprise qui vient de lancer plusieurs produits phares...
 
Sinofsky, âgé de 47 ans, était à l’emploi de Microsoft depuis 1989. 
 
Photo: D.Begley