Le profil psychologique des texteurs compulsifs

Si vous textez plus de 100 fois par jour, j’ai de mauvaises nouvelles pour vous. Et je ne parle pas des cornes qui sont en train de vous pousser sur les pouces.

Des chercheurs de l’Université de Winnipeg ont récemment publié les résultats d’une étude menée auprès de 2 300 étudiants en psychologie et les « texteurs compulsifs » semblent démontrer un profil psychologique inquiétant. Semble-t-il que les participants qui ont affirmé texter au moins 100 fois par jour sont plus enclins à rechercher l’argent avant tout dans la vie ou à se préoccuper de leur image plutôt que de chercher à mener une vie guidée par de sains principes éthiques. Ce qui nous donne envie de perquisitionner les communications textuelles des témoins à la Commission Charbonneau, n’est-ce pas?
 
Ils seraient aussi plus susceptibles de développer de vilains préjugés et réfléchissent moins que les autres, sans doute parce qu’ils sont trop occupés.
 
Et parlant de gens trop occupés, 12% des répondants ont apparemment affirmé texter au moins 300 fois par jour... Ce qui fait qu’on se demande bien quand ils ont trouvé le temps de répondre à un sondage.
 
Source: DVICE