Le Québécois Antoine L'Estage domine

Antoine L'Estage et sa co-pilote Nathalie Richard se sont de nouveau imposés dans la Coupe nord-américaine des Rallyes le week-end dernier. C'est leur quatrième gain de suite en 2012.

C'est dans le nord-est des États-Unis que se déroulait l'essentiel de l'action en sport automobile, au niveau international tout au moins, le week-end dernier. Huitième des douze épreuves de la Coupe nord-américaine des Rallyes de performance, le New England Forest Rally est sans conteste l'un des rallyes les plus populaires aux États-Unis. C'est aussi devenu au fil des ans la chasse gardée du pilote québécois Antoine L'Estage (Mitsubishi Lancer Évo.X) qui, en compagnie de sa co-pilote Nathalie Richard, a remporté pour la troisième année de suite l'événement.

En fait, il s'agissait du quatrième gain en moins de deux mois pour L'Estage et Richard, déjà vainqueurs de la manche précédente aux États-Unis puis de deux rallyes au Canada. Avec ce succès dans le Maine, ils se positionnent d'ores et déjà pour décrocher un nouveau titre continental. En fait, avec désormais trente-six victoires, Antoine L'Estage est le maître de cette discipline en Amérique du Nord depuis plusieurs années.

Le Britannique David Higgins et le jeune et prometteur québécois Ugo Desgreniers, tous deux sur Subaru Impreza WRX, ont complété le podium de ce New England Forest Rally 2012.

Deux heures plus au sud du Mont-Washington, c'est le New Hampshire Motor Speedway qui accueillait l'événement le plus médiatique du week-end, la Coupe Sprint de NASCAR.

Devant des estrades assez bien remplies, la course fut stratégique sans être réellement passionnante. Kasey Kahne (Chevrolet) l'emporte devant Denny Hamlin (Toyota), Clint Bowyer (Toyota), Dale Earnhardt Jr (Chevrolet) et Brad Keselowski (Dodge). Avec Kahne et Earnhardt, mais aussi les sixième et septièmes places finales de Jimmie Johnson et Jeff Gordon, l'équipe Hendrick Motorsports place ses quatre voitures dans les sept premiers.

La série Nationwide de NASCAR se produisait également sur l'ovale de Loudon au New Hampshire. Au terme d'un beau duel avec Kevin Harvick, le pilote du Team Penske Brad Keselowski (Dodge) a réussi à s'imposer, devant Harvick, Austin Dillon (Chevrolet) et le coéquipier de Keselowski, Sam Hornish Jr. Au championnat, Elliott Sadler mène toujours devant Dillon, son coéquipier (et recrue) au sein du Richard Childress Racing. Danica Patrick occupe le neuvième rang, malgré une course difficile au New Hampshire, étant heurtée par Travis Pastrana dès le départ, puis frappant le mur à quelques tours du terme. Elle finit quatorzième.

La série des camionnettes NASCAR Camping World Trucks était elle en activité à Newton, dans l'Iowa. La victoire est revenue à Timothy Peters (Toyota), qui, grâce à ce gain, se hisse au premier rang du championnat.

Enfin, la série DTM présentait un événement hors championnat au stade olympique de Munich (Bavière). Inspirée du principe de la Course des Champions avec des rondes de qualification où les pilotes s'affrontent deux par deux sur une piste parallèle, cette épreuve spectacle a vu la victoire du Suédois Mattias Ekström (Audi), devant Jamie Green (Mercedes) et, ex aequo au troisième rang Gary Paffett (Mercedes) et le Québécois Bruno Spengler (BMW).