Le Rallye international vert de Montréal

Montréal accueille le Rallye international vert de Montréal, une étape de la Coupe des énergies alternatives de la FIA.

Les 30 septembre, 1 et 2 octobre prochains se tiendra le Rallye international vert de Montréal 2011. Cet événement unique en Amérique est organisé, entre autres, en collaboration avec Hydro-Québec et la Ville de Montréal. Sanctionné par la Fédération internationale de l’automobile (FIA) et par ASN Canada FIA, l’événement fait partie de la Coupe des énergies alternatives, un championnat international de la FIA qui se déroule dans une dizaine de pays sur quatre continents depuis cinq ans. Le Rallye international vert de Montréal, qui en est à sa cinquième édition (la première sous cette appellation), peut compter sur la participation de nombreux manufacturiers automobiles dont Honda Canada, Toyota Canada et Mitsubishi Canada, en plus de profiter de l’appui de nombreux autres partenaires comme CAA-Québec et Budget Propane.

Tout comme ce fut le cas lors des quatre premières éditions, cette compétition se disputera en conformité avec le Code sportif international, les règlements standards des rallyes de régularité de la FIA et le règlement particulier de l’épreuve. Les véhicules inscrits seront répartis dans de nombreuses catégories : hybrides, électriques, biocarburant, diesel et autres, en fonction notamment de leur poids (voiture, véhicule utilitaire sport, camion, prototype, etc.). Cette épreuve de régularité est donc réservée à tous les véhicules utilisant des énergies ou carburants alternatifs. Il ne s’agit pas d’une épreuve de vitesse sur routes fermées ni d’une épreuve disputée à basse vitesse, mais bien d’un véritable défi pour des voitures vertes, couru à des vitesses normales. 

Le parcours de cette épreuve, qui se déroule sur trois jours, sera d’une distance de six cents (600) kilomètres et conduira les participants d’abord sur le Circuit Gilles-Villeneuve pour une courte épreuve le vendredi soir. Le samedi, c’est dans la région de Lachute que se déroulera la compétition, dans le décor enchanteur des magnifiques paysages automnaux des Laurentides, pour ensuite se diriger, dimanche, sur la Rive-Sud vers Saint-Hyacinthe avant de passer par Boucherville et de se terminer au centre-ville de Montréal.

L’avenue McGill College, au centre-ville de Montréal, sera chaque jour le point de départ et d’arrivée du rallye. Cette magnifique rue de Montréal, ouverte sur le Mont-Royal, sera également le site d’une exposition où seront présentées les technologies et énergies alternatives des entreprises participantes. Ce « rallye écologique » réunira des équipes en provenance d’Europe, de l’Ontario et du Québec. Il représente l’occasion idéale de voir différents véhicules en action propulsés par des énergies alternatives dans le cadre d’un événement grand public relevant le défi de mieux consommer.

C’est entouré de Roger Peart, le président de ASN Canada FIA, l’organisme de sanction au pays repésentant la FIA, et de Claude Quenneville, porte-parole de l’événement, que Peter Duncan, l’instigateur de l’événement, déclarait aujourd’hui à Montréal : « C’est avec beaucoup de fierté que nous offrons aux Montréalais un événement automobile sans bruit et vert, en plein centre-ville. Combiné avec notre exposition, il nous permet de relever le défi de faire découvrir toutes sortes d’énergies alternatives ».

En conformité avec les règlements d’une telle épreuve, chaque véhicule sera pesé avec son équipage et chaque énergie (essence, électricité, propane, etc.) sera soigneusement mesurée afin d’obtenir un index de consommation pour chaque véhicule. Quant au parcours, il sera élaboré avec des tests de régularité où les voitures devront suivre une route prédéterminée à des vitesses spécifiques et où seront dissimulés des contrôles horaires cachés qui enregistreront les minutes et secondes de retard ou d’avance afin de constituer un classement sportif. Les deux classements (l’index de consommation et les tests de régularité) seront par la suite combinés afin de déterminer les gagnants dans chaque catégorie.

« L’avènement des énergies alternatives est une réalité mondiale reconnue par la FIA et cette Coupe du Monde constitue sans doute un aperçu de ce que l’avenir nous réserve même dans la compétition de haut niveau, de dire Roger Peart. C’est un réel plaisir de travailler avec un promoteur comme Peter Duncan à qui le concept tient à cœur et qui s’engage depuis la première heure dans cette nouvelle Coupe du Monde. »

Grâce à un programme d'échange mis en place avec le prestigieux Automobile Club de Monaco, l’équipe gagnante du Rallye international vert de Montréal sera invitée à participer au 6e Rallye Monte-Carlo des véhicules à énergie alternative, en mars 2012. De la même façon, Montréal accueillera l’équipe « Ville de Clermont-Ferrant », gagnante de l’édition 2011 de ce rallye au volant d’une Citroën C3.

Pour plus d’information concernant le déroulement, les frais d’inscription, l’hébergement ou pour obtenir les règlements complets du Rallye international vert de Montréal, consultez le site Web www.rallye-alternative.com.

Pour de plus amples détails quand à l’inscription ou à l’admissibilité d’un véhicule, prière de communiquer avec Yvon Beausoleil à combeau@sympatico.ca. Les inscriptions au Rallye international vert de Montréal doivent être complétées au plus tard le 23 septembre 2011.