Le Ram 1500 EcoDiesel 2014 : Les amateurs de pickup en sortent gagnants!

Ça aura été long, mais c’est arrivé... il y a maintenant sur le marché une camionnette légère avec moteur turbodiesel. Camions commerciaux mis à part, le Ram 1500 EcoDiesel est le premier véhicule de ce type depuis le milieu des années 1990. On attend de ce type de motorisation une solide puissance alliée à une consommation frugale, ce qui est on ne peut plus approprié en cette époque où le prix des carburants semble constamment à la hausse. Est-ce que l’attente en valait la peine? Est-ce que ce Ram 1500 EcoDiesel répond à un besoin important dans le créneau canadien des pickup? Ou bien sera-t-il ignoré par les acheteurs parce que ces derniers associent les motorisations diesel presque uniquement aux camionnettes grand format?

En fait, après avoir roulé au volant du Ram EcoDiesel, ma principale crainte c’est que Chrysler n’arrive pas à répondre à la demande une fois que l’on connaîtra mieux les vertus de ce moteur.

Un moteur doux au couple généreux


Sous le capot des Ram 2500 et 3500, on retrouve de gros turbodiesels Cummins. Pour le Ram 1500 EcoDiesel 2014, Chrysler a opté pour un moteur de VM Motori, une firme italienne dans laquelle la société mère Fiat a d’importants intérêts. Petit et léger, le V6 de 3,0 litres niche confortablement dans le compartiment moteur du Ram 1500 sans exiger de modifications à la suspension ou au train avant. En fait, le moteur lui-même pèse environ 20 kg de moins que le V8 Hemi de 5,7 litres, un choix populaire des amateurs de Ram (le poids total est semblable quand on tient compte du refroidisseur intermédiaire et du système d’injection d’urée).

La plus petite cylindrée du moteur EcoDiesel ne signifie pas qu’il manque de mordant, au contraire. Les 240 chevaux à la fiche technique peuvent sembler modestes, mais il faut aussi tenir compte du couple impressionnant de 430 lb-pi (il surpasse même celui du Hemi, par une marge de 13 lb-pi). En combinaison avec la transmission automatique à huit vitesses – une autre exclusivité dans cette catégorie –, ce moteur est tout à fait capable de tenir tête aux autres camionnettes sur la route. Il n’y a pratiquement que lors des accélérations départ arrêté que l’on peut percevoir la différence de puissance. Sinon, dès qu’on roule, on peut facilement puiser dans la réserve de couple apparemment infinie du turbodiesel et le Ram bondit vers l’avant avec autorité. La capacité de remorquage est respectable : 4740 kg (10 450 livres).

Discrètement diesel


À l’arrêt, il suffit d’effleurer l’accélérateur pour déclencher la douce petite symphonie des cliquetis de l’injection directe. De l’extérieur, on perçoit aussi les petits claquements caractéristiques, légers mais présents. Dès qu’on roule, toutefois, on n’entend pas plus de bruits de moteur que si c’était le V8 à essence sous le capot. Par rapport au Ram avec moteur Hemi, la camionnette que j’ai conduite donnait l’impression d’être un peu plus facile à inscrire en virage et d’être un peu plus souple de façon générale sur la chaussée dégradée. Cela s’explique peut-être par une meilleure répartition des masses.

Et l’efficacité énergétique?


Nous avons vu que le Ram 1500 EcoDiesel 2014 était puissant, souple et assez silencieux pour plaire aux oreilles de la plupart des acheteurs. Voilà qui est bien. Mais est-ce que ce moteur diesel est en mesure de livrer des économies de carburant suffisantes pour convaincre les amateurs de pickup d’abandonner leurs moteurs à essence préférés? Les données de consommation officielles n’ont pas encore été publiées pour le Ram Ecodiesel, mais on peut tout de même faire une estimation réaliste, en commençant par examiner les cotes de consommation d’un autre modèle muni du même moteur et de la même transmission : le Jeep Grand Cherokee EcoDiesel. Dans son cas, la consommation affichée est de 7,8 litres/100 km sur la route et 11,2 litres/100 km en ville. Le Ram est cependant plus lourd. On sait également que Chrysler affirme que cette camionnette offrira la plus faible consommation de sa catégorie, et qu’elle devrait donc être inférieure aux 9,5 litres/100 km du Ram avec moteur V6 Pentastar. Tout cela étant considéré, il est sans doute raisonnable de s’attendre à une consommation affichée de 9,0 litres/100 km sur la route.

Un supplément qui vaut le coût


Pour pouvoir bénéficier des avantages du moteur EcoDiesel dans le Ram 1500 2014, il faut opter pour une version SLT ou plus et une configuration quatre portières Quad Cab ou plus. Le moulin diesel ajoute alors un solide 5500 $ au PDSF par rapport au V6 de base. En comparaison, le passage au V8 de 5,7 litres entraîne une surprime de seulement 1000 $.

Il est clair que certains acheteurs préféreront ajouter 1000 $, plutôt que 5,5 fois ce montant, pour assouvir leur besoin de puissance. Cela dit, depuis que Chrysler a annoncé l’arrivée imminente de ce moteur diesel plus tôt cette année, la réponse a été phénoménale. La perspective d’un moteur au couple généreux et facilement utilisable, sans la pénalité à la pompe d’un V8, est très attirante pour bien des amateurs de pickup. Chrysler a prévu 20 % de sa production pour les versions EcoDiesel, mais la firme se retrouvera peut-être bientôt dans une situation où elle rêvera d’une plus grande usine – ou de journées de plus de 24 heures – pour produire un maximum de ces Ram avant que des concurrents comme Nissan (et éventuellement Toyota) ne mettent aussi en marché des modèles diesel, d’ici un an environ.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

RAM 1500 Laramie 4x2 cab. allongée (6.3') 2014

Fourchette de prix

26 995 à 55 895$

Prix du modèle à l'essai

55 195$

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

EcoDiesel V6
4x4

Concurrents

Chevrolet Silverado, Ford F-150, GMC Sierra, Nissan Titan, Toyota Tundra

Points forts

Couple élevé
La puissance est livrée en douceur
Frugal en comparaison avec le moteur V8
Roulement confortable

Points faibles

Coût d'achat plus l’élevé de 5500 $
Le nombre de chevaux peu élevé sur papier pourrait pousser les acheteurs vers le moteur Hemi

Fiche d'appréciation

Consommation

100.0 %

Valeur subjective

80.0 %

Esthétique

90.0 %

Confort

80.0 %

Performance

90.0 %

Appréciation générale

90.0 %