Le secret du bonheur? Mentir au service à la clientèle!

Vous avez échappé votre téléphone dans la toilette et cet ingrat refuse de reprendre du service, peu importe la quantité de riz dans lequel vous le faites sécher? Vous pouvez toujours avouer votre gaffe au manufacturier dans l’espoir d’obtenir un nouvel appareil. Mais si vous décidez plutôt de mentir et que vous affirmez que l’appareil est tombé raide mort sans aucune raison, et que vous obtenez quand même un remplacement gratuit, vous en serez plus heureux que si vous aviez obtenu votre nouvel appareil en disant la vérité!

C’est la conclusion un tantinet décourageante à laquelle est parvenue une équipe de chercheurs de l’Université de Sydney, en Australie, après une étude publiée dans le Journal of Consumer Research. Semble-t-il que, loin de ressentir un petit pincement de culpabilité après avoir obtenu une faveur en commettant un honteux mensonge, le consommateur moyen serait plutôt enclin à être particulièrement fier de son mauvais coup. Et comme si ça ne suffisait pas, les menteurs sont généralement plus fâchés que les gens honnêtes lorsqu’ils n’obtiennent pas satisfaction! 
 
Vous pouvez en tirer vos propres conclusions au sujet de la nature humaine, mais selon les auteurs de l’étude la raison pour laquelle les menteurs exhibent des réactions plus extrêmes que les autres est fort simple: inventer un mensonge demande plus d’effort que dire la vérité. Alors si l’effort est récompensé, on est particulièrement fier de soi, et vice versa.
 
Un résultat qui explique sans doute pourquoi certaines personnes sont si fières d’expliquer en long et en large comment elles ont réussi à éviter de payer leurs impôts!
 
Source: PhysOrg 
Photo: Gina Collecchia, Wikimedia Commons