Le seul week-end de repos en sport automobile ?

Pour nombre de pilotes, le temps des fêtes et une parenthèse de repos au milieu de leurs recherches de commanditaires. Ici en photo le Québécois Alex Tagliani, qui se cherche un volant en IndyCar.

Pour les uns, les derniers préparatifs du Rallye-Raid Dakar 2012 sont en marche, pour les autres, on se prépare pour le Rallye de Monte-Carlo, ou encore, en Amérique du Nord, pour les essais de Grand-Am puis de NASCAR sur la fameuse piste ovale de Daytona.

Mais, côté compétition proprement dit, ce week-end de Noël est le seul de l’année où aucune épreuve n’est inscrite au calendrier international. L’occasion de rappeler que le Père Noël est déjà passé pour plusieurs pilotes, comme ces nouveaux venus en Formule 1 qui aborderont la saison 2012 avec beaucoup de pression, ou encore ceux qui effectuent leur retour, tel Kimi Raikkönen.

En IndyCar, si la saison 2011 s’est terminée sur une bien triste note (la mort de Dan Wheldon à Las Vegas), la saison 2012 sur laquelle travaillent les officiels de la série pourrait être bien différente de la précédente en faisant la part belle aux épreuves sur circuits routiers et urbains, moins dangereux que les super-ovales pour ces monoplaces. Seul Québécois inscrit, Alex Tagliani a récemment perdu son volant au profit du Français Simon Pagenaud chez Sam Schmidt Motorsports, mais il pourrait tout de même être sur la grille de départ de la saison 2012, son travail ces dernières saisons ayant été fort apprécié de nombreux patrons d’écuries…

Pour des milliers de pilotes, le temps des fêtes est une courte période de repos eau milieu des démarches financières et administratives de l'intersaison. Pas de doute, tous vous diront que c'est dans les prochaines semaines que va se gagner ou se perdre leurs chances de dénicher le volant qui leur permettra de briller lors de la prochaine saison...