Le top 5 des peurs étranges

par Véronique Champagne - 37e AVENUE le 12 août 2015

Avoir peur de marcher, avoir peur des fruits.... avoir peur d'avoir peur. Un palmarès des phobies les plus étranges et compliquées à gérer au quotidien.

 

Carpophobie

Salade de fruits

L’épicerie, la cafétéria, les tables de pique-nique : tant de scènes d’horreur potentielles et pourtant quotidiennes pour ces gens victimes de cette phobie des fruits. Un ananas, on ne dit pas (c’est tout de même piquant), mais un petit abricot tout doux et tout rond?

 

Ergasiophobie

Ergasiophobie: peur de travailler

Alors là, on se demande s’il s’agit d’une vraie phobie ou d’une idée de génie: la peur de travailler. Des vacances perpétuelles, par obligation... Hourra! Pas si vite, les gens qui vivent avec cette phobie vivent aussi avec une peur constante de l’échec, une incapacité à parler dans un groupe, aussi petit et sympathique s’il soit, et une anxiété handicapante.

 

Stasophobie

Homme qui marche à 4 pattes

La peur morbide de la position debout. Étrange, mais « sit back and relax », comme dirait les Français, et ça ira, non? Sauf qu’on devine qu’un quotidien à quatre pattes n’est pas toujours de tout repos, et que le sentiment d’être toujours entre deux chaises, littéralement, pas des plus agréables.

 

Basophobie

Marcher dans la rue

Si un stasophobe et un basophobe se rencontraient, ils en auraient long à dire, mais leur discussion n’avancerait pas vite, vite et n’iraient pas bien loin… Le basophobe maîtrise la position verticale, mais refuse de mettre un pied devant l’autre : la marche le terrifie! On se demande si cette phobie s’attrape subitement chez les enfants, par exemple à l’épicerie, autour de 17h, toujours devant une foule d’impatients.

 

Hypnophobie

Insomnie

En voilà une phobie pas reposante: la peur de dormir! Un bon lit douillet et des draps chauds ne sont rien de moins qu’une vision d’épouvante pour les gens terrorisés par Morphée. L’histoire ne dit pas s’il y a un lien entre cette phobie et le film populaire des années 80 Les Griffes de la nuit avec l’horrible Freddy Krueger (si vous ne connaissez pas, résistez : vous en dormirez beaucoup mieux).