Les 10 meilleurs artéfacts de L'entrepôt 13

C’est la combinaison parfaite entre une personne, un objet et un moment qui donne naissance aux milliers d’artéfacts magiques stockés en toute sécurité dans L'entrepôt 13. Alors que la série de science-fiction reprend l’antenne de Ztélé, voici nos 10 artéfacts préférés.

10. Les lunettes de Timothy Leary

Warehouse 13

Timothy Leary a longtemps vanté les bienfaits du LSD, et sa grande consommation de psychotropes a fini par embuer ses lunettes de lecture. On peut voir une réplique de cet artéfact dans la première saison de l’Entrepôt 13, dont le pouvoir se limite à révéler des informations cachées à travers le spectre visuel. La paire originale provoque de puissantes hallucinations sans nul besoin de prendre de drogue, comme le démontre cette vision d’Artie par l’agent Pete Lattimer (voir photo).
 
Artéfact présent dans : Vente aux enchères (S1-EP12) et À charge de revanche (S2-EP7)

9. Le couteau de Mary Mallon

Warehouse 13

Tous les artéfacts comportent des effets secondaires négatifs. La meilleure illustration de ce principe de lame à deux tranchants est sans aucun doute le couteau de boucherie de Mary Mallon, qui lui a valu le surnom de « Typhoid Mary » à l’époque de la terrible épidémie. Lorsque deux personnes touchent simultanément l’instrument de cuisine, la première se voit guérie de toute forme de maladie ou de blessures, qui sont par contre transférées à la seconde personne.
 
Artéfact présent dans : Régression (S3-EP2) et Problème de taille (S4-EP7)

8. La guitare de Jimi Hendrix

Warehouse 13

L’Entrepôt 13 ne contient pas une, mais bien deux guitares de Jimi Hendrix. La première est celle qu’il a brûlée lors du concert de Finsbury Park en 1967. Sa présence est seulement mentionnée au passage, et on ignore ses propriétés. La seconde entame un solo sans fin dès qu’on la touche, produisant des éclairs d’électricité dévastateurs. Elle se trouvait dans un musée de Jersey lorsqu’un employé l’a malencontreusement activée, passant à deux doigts de provoquer une panne de courant sur toute la côte est américaine.
 
Artéfact présent dans : Le Folio perdu (S3-EP1)

7. La canette de peinture du mur de Berlin

Warehouse 13

Certains artéfacts ne sont pas liés à une personnalité historique, mais plutôt à un événement marquant. C’est le cas de la canette de peinture en aérosol utilisée par un Allemand juste avant la chute du mur de Berlin, dans laquelle l’esprit de rébellion du graffiteur s’est glissé. Un simple jet de cette bonbonne gruge graduellement n‘importe quelle surface, pouvant même désintégrer un gratte-ciel. Le processus est encore plus rapide si on trace un symbole d’anarchie.
 
Artéfact présent dans : Piège de verre (S3-EP8)

6. L'album inédit d'Eric Marsden

Warehouse 13

Anciennement du groupe fictif The Bricktones, l’obscur musicien Eric Marsden est passé de la pop au jazz, pour finir dans l’expérimentation sonore. Ses recherches sur les harmonies et leurs influences lui ont permis de composer une pièce musicale se connectant directement au système limbique du cerveau, ce qui active la zone du plaisir. Dès que l’auditeur entend cet album inédit, il est plongé dans l’euphorie la plus profonde, et perd toute conscience du monde extérieur.
 
Artéfact présent dans : Résonances (S1-EP2)

5. Le dé à coudre d'Harriet Tubman

Warehouse 13

Harriet Tubman, figure historique de la lutte contre l’esclavagisme durant la guerre de Sécession, a souvent rapiécé les vêtements des esclaves qu’elle aidait à libérer par le biais du chemin de fer clandestin. Son immense désir de liberté s’est transmis à son humble dé à coudre. Depuis, l’artéfact possède la capacité de réfracter la lumière autour de la personne qui le porte, permettant ainsi de prendre l’apparence physique de n’importe qui.
 
Artéfact présent dans : Vente aux enchères (S1-EP12), Le temps le dira (S2-EP1) et Problème de taille (S4-EP7)

4. La théière de Beatrix Potter

Warehouse 13

Lorsqu’elle était mycologue, Beatrix Potter infusait régulièrement un champignon capable de stimuler l’imagination et la créativité dans sa théière. C’est à force de boire ce thé de son invention qu’elle s’est mise à écrire des contes pour enfants. Sa première version très macabre de Peter Rabbit donnerait toutefois des cauchemars aux tout-petits, puisque tout liquide provenant de cet artéfact donne aussi vie aux pires cauchemars de la personne le consommant.
 
Artéfact présent dans : C'est pas du jeu! (S3-EP6) et Un souffle d'espoir (S4-EP1)

3. La plume et le carnet de notes d'Edgar Allan Poe

Warehouse 13

Voici l’un des rares artéfacts composés de deux objets différents. Si l’encre du carnet de notes d’Edgar Allan Poe se transmet au simple contact cutané, entrainant la mort à petit feu, tout ce qui est écrit à l’aide de sa plume se matérialise dans la réalité. Il suffit par exemple de rédiger le mot « feu » sur un bout de papier et de le faire lire à sa victime pour que cette dernière soit brûlée vivante. Une belle allégorie sur la puissance des mots.
 
Artéfact présent dans : Le pouvoir des mots (S1-EP11)

2. Le miroir d'Alice

Warehouse 13

Ce miroir dont le reflet s’anime de manière autonome peut sembler inoffensif à première vue. Pete l’utilise à l’occasion pour disputer une partie de ping-pong contre lui-même, mais c’est en fait la prison d’Alice Liddell, la jeune femme souffrant de démence meurtrière derrière le fameux personnage de Lewis Carroll. Suite à un intense flash lumineux, l’esprit de la personne se tenant devant le miroir se retrouve coincé à l’intérieur, et Alice prend possession de son corps, avec l’intention de continuer ses méfaits.
 
Artéfact présent dans : Résonances (S1-EP2), Reflet trompeur (S1-EP8) et Jeu de miroir (S4-EP6)

1. L'astrolabe de Magellan

Warehouse 13

Cet instrument de navigation ayant appartenu à l’explorateur portugais Fernand de Magellan possède l’immense pouvoir de reculer le temps de vingt-quatre heures. Il donne naissance en contrepartie à une force maléfique qui persécutera l’utilisateur pour le restant de ses jours. L’astrolabe est sans doute l’artéfact le plus dangereux de toute la série, mais il est difficile de ne pas l’apprécier, puisque si Artie ne s’en était pas servi, il n’y aurait jamais eu de quatrième saison de L'entrepôt 13.
 
Artéfact présent dans : Un souffle d'espoir (S4-EP1), Jeu de miroir (S4-EP6) et Seconde chance (S4-EP8)