Les 13 «plus meilleurs» échecs de 2012

par François Dominic Laramée le 3 décembre 2012

Voici maintenant, pour terminer l’année en laideur, un condensé des meilleures raisons de croire que l’humanité court à sa perte que votre humble chroniqueur a recensées en 2012. À lire pour rigoler... avant de se rouler en petite boule pour rougir de honte.

Échecs criminels 

 
Il n’y a pas de diplôme requis pour se lancer dans une carrière de voleur, et certains en profitent pour tenter de se créer de l’emploi sans avoir le minimum de compétence requis pour ne pas se couvrir de ridicule... Ou de pustules purulentes. En voici quelques exemples:
 
 
Échecs épais
 
Ce n’est pas parce qu’on ne fait pas exprès d’être vilain qu’on ne peut pas constituer une grave menace à la santé d’autrui. Et dans certains cas, des gens les mieux intentionnés du monde devraient même être enfermés dans des pièces remplies de «bubble wrap» pour leur propre bien. En voici la preuve:
 

Échecs douteux 

Et parfois, il y a des gens qui n’ont tout simplement rien compris. Par exemple:
 
Espérons que nous aurons moins de raisons de nous désoler de nos semblables en 2013... Mais j’en doute! Et heureusement qu'il y a des gens qui ont faits de grands exploits en 2012 pour nous consoler
 
Photo : Brandon Grasley