Les 17 plus grandes victoires de l’Humanité en 2013!

On gèle. Le calendrier a osé prononcer le mot «décembre». Le soleil, qui est parti en vacances dans le sud, se lève tard et se couche tôt pendant que nous faisons exactement le contraire. Avant de capoter ben raide, posons donc un regard sur ce que nos semblables ont accompli de bien au cours de la dernière année et réjouissons-nous; ça nous permettra de prendre des forces afin de mieux tapocher sur les gnochons qui feront la manchette dans ma rétrospective des «meilleurs pires» Epic Fails de l’année!
 

Les beaux gestes

 
Impossible de passer sous silence l’histoire de Batkid et l’hallucinant projet concocté pour lui par la fondation Make-a-Wish, un organisme qui exauce les souhaits d’enfants gravement malades. Un petit garçon de 5 ans dont la leucémie est en rémission voulait être Batman pendant une journée; plus de 10 000 personnes ont accepté de se prêter au jeu et de participer à une gigantesque mise en scène dans les rues de San Francisco. Même le président Barack Obama s’est mis de la partie!
 
Mention honorable: un amateur de Magic: The Gathering qui se fait appeler HolyNemo sur Reddit a trouvé une manière d’adapter le jeu en Braille pour un ami aveugle. Il a fallu poinçonner un tas de pochettes spéciales pour les cartes, développer un système de brassage unique, etc. Impressionnant.
 

Les appropriations artistiques de jeux vidéo

 

À tout seigneur, tout honneur: la palme dans cette catégorie va au geek québécois Guiz de Pessemier pour cette reconstruction de Donkey Kong en animation image par image qui a requis plus de 1500 photos.
 

 
Mention honorable à Mike Mika, un papa geek qui a bidouillé une version du même jeu dans laquelle c’est Pauline, l’ancêtre de la princesse Peach, qui sauve Mario des griffes du terrifiant gorille. Histoire de donner à sa petite fille un exemple de jeu vidéo où le personnage féminin occupe le rôle principal. Semble-t-il que l’opération ne lui a pris que deux jours!
 

Les exploits musicaux

 

 
En tant que trekker qui s’assume à 110 %, je me dois d’accorder le prix de la victoire de l’année dans la catégorie musicale à la troupe de théâtre un tantinet excentrique qui a produit cette impressionnante vidéo d’une traduction de la chanson Never Gonna Give You Up de Rick Astley… En Klingon. Il s’agit notamment d’une promo pour leur spectacle de fin d’année.
 

 
Mention honorable à James Walters, qui est devenu une star du Web en chantant les plus grands succès du répertoire avec la voix de Gollum, la révoltante bibitte du Seigneur des Anneaux
 

 
Autre mention honorable (mais un peu terrifiée) à The Unipiper, qui interprète la musique-thème de Star Wars sur une cornemuse qui lance des flammes tout en roulant sur un unicycle. J’en suis encore bouche bée!
 

Les exploits sportifs

 

 
Nous avons une égalité dans cette catégorie. D’abord, Havard Rugland, surnommé Kickalicious, dont la spectaculaire vidéo de bottés acrobatiques lui a valu un contrat dans la NFL. Rugland n’a malheureusement pas survécu aux dernières coupures lors du camp d’entraînement, malgré une performance impeccable sur les bottés de placement lors des matches hors-concours; pas facile de se tailler un poste quand le rival s’appelle David Akers et qu’il est l’un des meilleurs de la ligue depuis 15 ans!
 

 
Les autres gagnants sont les sorciers de Dude Perfect, qui ont encore trouvé le moyen de se dépasser avec cette vidéo dans laquelle ils marquent notamment un panier de trois points du haut d’un pont. À voir et à revoir.
 

Les projets artisanaux

 

 
Des Autrichiens ont établi un record du monde Guinness avec cette spectaculaire avalanche de dominos qui se termine avec la destruction de la plus haute tour de dominos jamais construite. Plus de 100 000 pièces ont fait partie de l’ensemble, qui a été partiellement assemblé pendant sa destruction!
 
Mentions honorables à cette armure pour cochon d’Inde qui a été vendue 24 300$ sur eBay ainsi qu’à cette reconstitution de l’école des sorciers Poudlard qui a nécessité un an de travail et 400 000 blocs LEGO. 
 

Les exploits scientifiques loufoques

 
Nez
 
Difficile d’imaginer un «exploit» moins souhaitable que celui du biologiste qui a récemment découvert une nouvelle espèce de tique dans son propre nez, trois jours après être rentré d’un voyage en Afrique. 
 
Mentions honorables à l’équipe de scientifiques japonais qui a trouvé un lien entre l’action de mâcher de la gomme et une amélioration de la performance de la mémoire à court terme ainsi qu’au journaliste de Wired qui a calculé, à force d’équations de physique, qu’il serait possible de faire cuire une dinde de 4,5 kg en une heure rien qu’avec l’électricité produite par 263 piles D
 
 

Les exploits techniques

 
Dans cette dernière catégorie, mon coup de coeur va à la petite Zora Ball, qui est devenue, à l’âge de 7 ans, la plus jeune programmeuse d’un jeu vidéo pour plates-formes mobiles de l’histoire.
 
Mention honorable à Paul McCarthy, le super-papa geek qui a fabriqué une main artificielle pour son fils de 12 ans avec une imprimante 3D et des plans trouvés sur Internet. 
 
Et vous, quels exploits vous ont marqué cette année?