Les dévoilements du Salon de Detroit

 

À peu près abandonné il y a à peine quelques années, le Salon de Detroit reprend lentement sa place parmi les grands salons internationaux. Celui de Los Angeles, qui a profité des déboires de Detroit, a longtemps été en croissance mais cette année on a senti une certaine retenue. Souhaitons que cette retenue ne vienne pas refroidir les ardeurs à Detroit. Après tout ce que cette ville a enduré depuis quelques décennies (fermetures d’usines, criminalité), il ne manquerait plus que l’industrie automobile la laisse tomber! Et bien que Motor City (le surnom de Detroit, ville où est né le son Motown popularisé par nombre de chanteurs et de groupes dans les années 1960) soit passablement moins prestigieuse que Los Angeles ou New York, on peut s’attendre à de très belles surprises. Voyons de plus près ce que nous réserve le Salon de Detroit qui ouvrira ses portes aux journalistes les 14 et 15 janvier prochains.
 

BMW :

C’était dans l’air depuis un certain temps. La Série 3 qui comptait quatre modèles (berline, familiale, coupé, cabriolet) n’en comptera plus que deux. La nouvelle Série 4 comprendra donc un coupé et un cabriolet. BMW reprend ainsi une recette appliquée avec succès par Audi. En effet, la marque aux quatre anneaux avait, il y a quelques années, scindé sa gamme A4 qui comprenait trois modèles (berline, familiale, cabriolet). La berline et la familiale sont demeurées des A4 tandis que le cabriolet, auquel est venu s’ajouter un coupé, fait partie de la gamme A5. Il y a fort à parier que le style des voitures de la Série 4 de BMW s’éloigne un peu de celui des Série 3.
 
Décidément, BMW a une fixation pour le chiffre 4 à Detroit cette année! En effet, la marque bavaroise profitera du premier salon international de l’année pour dévoiler son X4, un VUS situé entre, vous l’auriez deviné, le X3 et le X5. Il reprendrait les lignes générales du X6, un VUS aux allures de coupé, tout en utilisant la plateforme du X3 quoiqu’allongée.
 

Lexus :

L’entrée de gamme, chez Lexus, c’est la IS. Cette berline, offerte aussi en version cabriolet depuis quelques années, a connu un beau succès lorsqu’elle a été entièrement revue en 2006. Ce qui fait tout de même huit ans… Au Salon de Detroit, Lexus devrait enfin présenter sa remplaçante, basée sur la plateforme modifiée de la GS. Quant aux lignes, elles devraient reprendre celles du concept LF-CC pour la carrosserie tandis que l’habitacle s’inspirerait de celui de l’hybride CT200h. Outre un V6, les branches chuchotent qu’une motorisation hybride pourrait aussi se cacher sous le capot, ce qui n’aurait rien de bien surprenant compte tenu de l’engagement de Toyota/Lexus envers l’hybridation.
 
Curieusement, même si le Salon de Detroit est traditionnellement celui des Américains, ces derniers se font avares de nouvelles. « Avares » devant être pris dans un sens relativement large… 
 

Chevrolet :

Le dévoilement qui devrait faire le plus couler d’encre à Detroit cette année sera sans doute celui de la Chevrolet Corvette de septième génération. Au moment d’écrire ces lignes, encore bien peu d’images de cette icône ont été publiées. En fait, GM a d’abord dévoilé le nouveau logo de la Corvette, ce qui a détourné l’attention pendant un certain temps! De la future sportive, on en sait bien peu pour l’instant. Elle demeurera fidèle à son architecture traditionnelle, soit un V8 à l’avant et roues arrière motrices. Selon GM, seules deux pièces de la C7 proviendraient de la C6 : le filtre à air de l’habitacle et un verrou! Humour…
 
Parmi les autres nouveautés que General Motors présentera à Detroit, soulignons les camionnettes Chevrolet Silverado et GMC Sierra. Moins impressionnantes que la Corvette mais assurément plus rentables, ces camionnettes devront être parfaitement au point, question de rallier un public qui s’en va de plus en plus vers les Ford F-150 et Ram 1500. À cause de la crise financière qu’elle a dû traverser récemment, GM n’a pas su renouveler ses camionnettes et maintenant, ces dernières doivent faire du rattrapage pour suivre la vague. C’est une histoire à suivre…
 

Jeep :

De son côté, Chrysler dévoilera une version diésel de son Jeep Grand Cherokee. Cette motorisation est très attendue, principalement des Québécois qui l’apprécient pour sa consommation et ses émanations réduites, sa grande autonomie et, surtout, son importante capacité de remorquage. Nul doute que la marque d’Auburn Hill au Michigan présentera d’autres nouveautés.
 

Ford :

Pour sa part, Ford demeure très discret mais il se pourrait qu’il vole le show. La seule nouveauté dont nous sommes au courant est une version utilitaire du fourgon Transit Connect dévoilé au Salon de Los Angeles. Rien pour écrire à sa mère… Cependant, nous ne serions pas surpris de voir à Detroit un VUS compact, sans doute le Ford EcoSport, dans la lignée des Nissan Juke, Chevrolet Trax et Buick Encore. Mais ce qui risquerait de faire beaucoup, beaucoup de bruit serait le concept de la future Mustang…
 
Parmi les autres nouveautés dévoilées à Detroit, mentionnons la Maserati Quattroporte, la Honda Fit (qui pourrait se décliner en plusieurs modèles : berline, hatchback, VUS compact), la Mustang Saleen S351, la Mercedes-Benz Classe E redessinée…
 
Il y aura bien davantage encore. Fiez-vous à Internet pour répandre la bonne nouvelle! 
 
Oh, et si jamais un des modèles dont nous avons parlé plus haut n’était pas à Detroit, nous nierons avoir écrit ces lignes…