Les finalistes du Festival des jeux indépendants 2011

Independant game Festival Les organisateurs du Festival des jeux indépendants ont récemment publié les noms des finalistes du concours de cette année. Les grands gagnants seront annoncés le 2 mars, lors du Festival qui se tiendra à San Francisco du 28 février au 4 mars.

Les jeux indépendants, selon la définition du Festival, sont ceux qui sont créés sans l’appui financier d’un éditeur de jeux reconnu; il peut donc s’agir d’efforts d’équipes semi-professionnelles qui tentent de se tailler une place dans l’industrie comme de productions majeures auto-financées par un grand studio ou une entreprise d’un autre domaine. Il y a quelques noms intrigants parmi les finalistes de cette année:

Minecraft, l’environnement de création de mondes 3D de Mojang, qui a pas mal fait parler de lui quand un champion de la modélisation y a reconstruit le USS Enterprise-D de Star Trek: La nouvelle génération.

Un de mes jeux de puzzles favoris de 2010, Helsing’s Fire, dans la catégorie “meilleur jeu pour plates-formes mobiles”.

Fract, développé par un étudiant de l’Université de Montréal (Richard E. Flanagan), qui fera partie du “Student Showcase” et qui fera partie des candidats au titre de meilleur jeu étudiant. Voici d’ailleurs une vidéo de Fract:

Les nommés viennent de partout: des États-Unis bien entendu, mais aussi beaucoup de Suède (2 des 5 finalistes du grand prix), d’Israël, d’Afrique du Sud, des Pays-Bas… Rien du Québec dans le concours principal (non-étudiant) cette année, cependant. (On attend toujours le lancement de FEZ, le jeu de l’équipe montréalaise Polytron qui a gagné le prix d’arts visuels il y a quelques années; il devrait faire son apparition sur XBOX Live Arcade en 2011.)

Comme chaque année, je prévois présenter une chronique sur le Festival à La revanche des nerdZ, vraisemblablement dans l’émission du 21 mars.