Les finalistes du Festival du jeu indépendant

Gamers québécois, réjouissez-vous: FEZ, une production du studio montréalais Polytron, fait partie des candidats au Grand Prix Seumas McNally, la plus prestigieuse récompense remise lors du Independant Games Festival.

Déjà primé dans la catégorie Arts visuels en 2008, Fez apparaît également au palmarès des finalistes pour le prix d’excellence technique.
 
 
Lors de la soirée de remise des prix, qui aura lieu le 7 mars prochain à San Francisco, le Festival remettra 8 récompenses, dont 5 à des jeux se distinguant par leur excellence en arts visuels, en audio, en design, en innovation et en technologie. Les trois autres prix iront au meilleur jeu développé pour une plate-forme mobile, au meilleur jeu étudiant, et au meilleur jeu toutes catégories; ce Grand Prix, d’une valeur de 30 000$US, est nommé en l’honneur d’un des premiers gagnants, décédé de leucémie quelques semaines après son triomphe.
 
Parmi les favoris, on compte le très étrange Dear Esther, un jeu dans lequel on interprète peut-être un fantôme, qui a reçu 4 nominations, et le très attrayant Spelunky, un jeu d’exploration dont les niveaux sont générés au hasard à chaque fois que l’on joue, avec 3 mentions. La liste complète des finalistes de la compétition principale et celle des 8 gagnants du défi étudiant sont disponibles sur le site du Festival, dont j’aurai les résultats pour vous ici-même le 8 mars.