Les français aiment leur tablette électronique

Elles sont de plus en plus présentes dans le quotidien de nos cousins d’outremer. C’est le principal constat auquel on arrive à la lecture des grandes lignes d’une étude sur l’utilisation de la tablette électronique dans les foyers français commandée par l’agence de marketing Fullsix.

Les français utilisent les tablettes, en moyenne, 2h40 par jour. Une progression importante : 40 minutes de plus que l’an dernier à la même époque. Si la tablette est un appareil mobile, les français l’utilisent majoritairement à partir de chez eux (80%). Et l’écoute de la télévision ne baisse pas pour autant puisque 9 utilisateurs sur dix s’en servent tout en regardant leur émission préférée. C’est plutôt l’ordinateur qui en souffre. Presque 60% des propriétaires d’iPad et autres tablettes Android disent moins l’utiliser depuis qu’ils ont acquis leur nouveau gadget.

Et que font-ils? On s’en doute, ils surfent sur le Web (84%), recherche des infos pratiques (72%), lisent ou écrivent des courriels (70%), regardent de la vidéo (63%), utilisent des réseaux sociaux (59%), écoutent de a musique (51%), lisent des livres numériques (41%) et travaillent (28%).
 
Selon Anne Browaeys, directrice générale du groupe Fullsix, citée sur le site d’ActuaLitté : « La tablette s’impose comme un canal de communication de choix et ce dans des délais record. Le chiffre incroyable de l’usage simultané de la tablette et la télévision ouvre des pistes concrètes de TV connectée dans les faits pour nos clients. La tablette en général et l’iPad en particulier deviennent une opportunité incontournable pour les stratégies non seulement numériques mais surtout multi-canales des annonceurs».
 
Finalement, on remarque que le parc de tablettes électroniques s’est largement élargit depuis la même période l’an dernier passant de 400 000 à 1, 4 millions d’appareils sur le territoire français.
 
Des chiffres qui laissent croire que, d’ici peu, la tablette va remplacer la baguette sous le bras des français.
 
(Source : actualitte.com, les echos.fr)