Les jeux vidéo à l’école et à l’université

On a déjà souvent parlé de l’utilisation de Dance Dance Revolution et autres jeux semblables dans les cours d’éducation physique  dans les écoles secondaires, mais l’alliance entre le jeu et l’enseignement va beaucoup plus loin. La dernière semaine en a révélé deux autres exemples frappants.

D’abord, les écoles publiques de la ville de Baltimore vont bientôt intégrer les technologies de création de jeux vidéo au programme scolaire. Par exemple, les élèves vont pouvoir créer des jeux sur les mathématiques et les sciences et les échanger avec leurs collègues dans l’environnement d’une école virtuelle. Un concours, supervisé par des professionnels de l’industrie, encadrera ces activités. La région de Baltimore et du Maryland compte quelques-uns des studios de jeux les plus réputés, dont Firaxis (les créateurs de la série Sid Meier’s Civilization) et Big Huge Games (Rise of Nations).

Hearts of Iron II

Mieux encore: la réputée Université de Californie à Los Angeles (UCLA) utilise maintenant le jeu de stratégie Hearts of Iron II, développé par Paradox Interactive, dans ses cours de science politique. Le niveau de détail atteint par le jeu dans la simulation de la Seconde Guerre Mondiale a séduit un enseignant du nom d’Einar Engvig, qui s’en sert pour exposer les étudiants aux enjeux sociopolitiques du milieu du 20e siècle.

Donc, la prochaine fois que vos parents (ou votre conjoint(e)) vous accusera de perdre votre temps en jouant à des jeux vidéo, répliquez en citant l’article d’aujourd’hui. Et/ou changez de famille!

Catégories