Les premières tendances du CES

Le Consumer Electronics Show de Las Vegas, la plus grande foire de l’année dans le monde de l’électronique, a lieu cette semaine. L’événement de cette année souffrira sans doute de l’absence de Microsoft, qui rejoint Apple, Amazon et Google dans le camp des «CES-sceptiques», mais les Sony, Samsung et autres géants sont toujours au rendez-vous et les innombrables annonces de nouveaux produits techno nous permettent d’identifier les tendances qui devraient marquer le marché en 2013... Et de rire de quelques produits ridicules, car ça aussi, il y en a au CES.

 

LA TÉLÉVISION 4K

 
La 3D, c’est tellement 2012. Les manufacturiers veulent maintenant nous convaincre d’acheter des téléviseurs 4k, dont les écrans comptent entre 4 fois et 4,5 fois plus de pixels par unité de surface qu’un téléviseur 1080p, selon les formats. (Il y a des téléviseurs 4k 16:9, d’autres en formats légèrement différents.)
 
Tous ces téléviseurs sont absolument magnifiques: on croirait regarder par la fenêtre tellement l’image est nette. Ils sont aussi très gros: à moins d’être assis à 30 cm de l’écran, il n’y a vraiment aucune raison d’acheter un téléviseur 4k de moins de 55 ou 60 pouces de diagonale puisque l’oeil humain n’a pas la puissance de résolution nécessaire pour distinguer tous les pixels autrement. (Et aussi parce qu’il est plus facile et moins cher de produire une matrice de pixels moins dense; imaginez le prix d’un écran Retina de 60 pouces...)
 
Par contre, les téléviseurs 4k seront très chers pour les 2-3 prochaines années; le prix le plus bas que j’ai vu circuler jusqu’ici est de 12 000$, tandis que Westinghouse offre une bête de 110 pouces de diagonale pour la modique somme de... 300 000$. Je crois que je vais attendre un peu, d’autant plus que le jour où les câblodistributeurs offriront des chaînes de télé 4k n’est sans doute pas à nos portes. À moins de posséder un projecteur 4k ou de se servir de son téléviseur surtout pour regarder des vidéos de très haute définition publiées sur le Web, pas sûr qu’on puisse en profiter beaucoup.
 

TÉLÉPHONES GÉANTS ET TABLETTES

 
Il y a des tablettes partout, c’était attendu. Mais la tendance la plus remarquable en matière de mobilité est sans doute celle vers les téléphones à écrans de plus en plus spacieux, comme le Xperia Z de Sony avec 5 pouces de diagonale, 1080p, une caméra de 14 mégapixels... Et une résistance à l’eau, toujours pratique pour ceux qui téléphonent aux toilettes.
 
Serait-ce que les manufacturiers ont décelé un «point sensible» autour de la taille du Galaxy Note de Samsung - une «taille optimale» pour que les consommateurs soient tentés d’avoir un seul appareil qui servirait de téléphone et de mini-tablette, plutôt que de payer pour un téléphone intelligent et une tablette de pleine taille? Ce sera intéressant à surveiller.
 

DES CONSOLES PARTOUT

 
On attendait la Steambox, une console de salon conçue pour exécuter les jeux PC distribués par Steam. On l’a eue... le nom en moins, puisque l’appareil serait, pour le moment, connu sous le nom de code «Piston»
 
Ce qu’on attendait moins, par contre - pas du tout, en fait - c’est la Shield de NVIDIA, une console portative qui marque l’entrée de ce réputé manufacturier de puces graphiques dans le marché de l’équipement de jeu vidéo. Il s’agit d’une manette (assez semblable à celle d’une XBOX noire) à laquelle on a greffé un écran de 5 pouces de diagonale, et qui est capable non seulement d’exécuter des jeux Android mais aussi des jeux PC: l’ordinateur ferait alors rouler le jeu et transmettrait les images à l’écran de la Shield par wi-fi. Une bien belle surprise sur laquelle j’ai très hâte de mettre la main un peu plus tard cette année.
 

PASCAL EST AU CES

 
Notez que Pascal Forget est sur place et qu’il présentera ses impressions aux NerdZ dans quelques semaines. Je me demande s’il parlera du réfrigérateur avec connectivité Evernote et sentinelle pour bébé présenté par Samsung hier...  :-)