Les prix Hugo 2011

Hugo Awards

C’est samedi dernier qu’avait lieu la cérémonie 2011 des prix Hugo, les Oscars de la science-fiction. Décernés à la suite d’un vote des “membres” du “Worldcon”, le congrès mondial de la sf qui se tenait à Reno au Nevada cette année, les Hugo récompensent l’excellence en littérature de genre, en cinéma, en télévision, en romans graphiques, et en arts visuels depuis 1953 (dans certaines catégories).

Sans surprise, le prix le plus prestigieux, celui du meilleur roman, est allé à Connie Willis pour son dyptique Blackout/All Clear, qui décrit les mésaventures d’un groupe d’historiens d’Oxford voyageurs du temps qui se retrouvent coincés au beau milieu de la Seconde guerre mondiale. Deux romans qui n’en font qu’un et que j’ai adorés, bien qu’ils surestiment le rôle de l’Occident dans la victoire contre Hitler en passant sous silence celui de l’URSS. C’était le 11e Hugo en carrière pour Willis.

Très bonne soirée aussi pour le magazine Asimov’s Science Fiction, récompensé dans deux des trois catégories de fiction courtes, et pour son éditrice Sheila Williams, sacrée meilleure de son domaine comme c’est le cas presque chaque année pour les éditeurs d’Asimov’s. Dans la catégorie “Novelette”, qui inclut les nouvelles de taille intermédiaire, c’est le vétéran Allen M. Steele qui a reçu le trophée pour The Emperor of Mars - un choix valable, que j’aurais cependant classé 3e derrière That Leviathan, Whom Thou Hast Made d’Eric Stone et The Jaguar House, in Shadow d’Aliette de Bodard. Dans la catégorie Short Story pour les nouvelles plus courtes, c’est For Want of a Nail de Mary Robinette Kowal qui a coiffé la compétition au fil d’arrivée - une histoire dont j’avoue ne pas me rappeler du tout.

Voici les gagnants dans quelques autres catégories. La liste complète est ici.

Meilleure “Novella” (roman court): The Lifecycle of Software Objects, de Ted Chiang
Meilleur film de genre: Inception, de Christopher Nolan
Meilleur épisode de télévision: Doctor Who, “The Pandorica Opens/The Big Bang”
Meilleur roman graphique: Girl Genius, Volume 10.