Les prix Ig Nobel 2011!

Hier soir, à l’Université Harvard, avait lieu la “21e Première” cérémonie annuelle de remise des prix Ig Nobel, qui récompensent la recherche scientifique la plus loufoque et improbable de l’année… et dans certains cas, les échecs les plus retentissants de l’humanité.

Voici la liste des (plus ou moins) heureux gagnants:

  • Le prix de PHYSIOLOGIE a été attribué aux auteurs d’une étude internationale n’ayant trouvé aucune preuve du fait que le baillement est contagieux chez la tortue à pieds rouges.
     
  • Une équipe de chercheurs japonais a reçu le prix de CHIMIE pour avoir calculé la concentration optimale de wasabi vaporisé nécessaire pour réveiller quelqu’un, et pour avoir inventé (et breveté) une sorte d’alarme/réveil-matin à base de ce charmant condiment à sushis.
     
  • Le prix de MÉDECINE est allé aux auteurs d’un article scientifique qui démontre quels genres de décisions les gens prennent de façon plus optimale (ou moins optimale) quand ils ressentent un besoin urgent d’aller aux toilettes.
     
  • Le psychologue norvégien Karl Halvor Teigen a reçu le prix de PSYCHOLOGIE (évidemment) pour ses études sur les raisons qui poussent les gens à soupirer dans la vie de tous les jours.
     
  • Le prix de LITTÉRATURE a été décerné à la “théorie de la procrastination structurée” de l’Américain John Perry, qui stipule que pour accomplir quelque chose d’important dans la vie, on devrait se servir de cette tâche pour remettre à demain quelque chose d’encore plus important. (Pourquoi accorder à cette théorie un prix de littérature plutôt que d’économie? Aucune idée.) 
  • Une équipe internationale dont un des membres, Darryl Gwynne, est à la fois Canadien, Américain et Australien, a reçu le prix de BIOLOGIE pour avoir découvert une espèce d’insecte capable de s’accoupler avec une bouteille de bière.
     
  • Le prix de PHYSIQUE récompense la découverte de la raison pour laquelle les discoboles (les athlètes qui s’adonnent au lancer du disque) développent le vertige tandis que ceux qui pratiquent le lancer du marteau n’en sont pas atteints.
     
  • Le prix de MATHÉMATIQUES a été décerné à un tas de pseudo-prophètes ultra-religieux qui ont tous prédit la fin du monde pour des dates qui ont passé sans conséquences notables. L’objectif du prix: encourager les gens à faire attention à leurs calculs.
     
  • Le prix Ig Nobel de la PAIX est allé au maire Arturas Zuokas, de Vilnius en Lituanie, qui a démontré qu’on pouvait régler le problème du stationnement illégal en écrasant les voitures stationnées illégalement avec un char d’assaut.
     
  • Enfin, le prix de SÉCURITÉ PUBLIQUE a été remis au Torontois John Senders pour son étude au cours de laquelle un conducteur est aveuglé à répétition pendant qu’il conduit sur une autoroute achalandée. Au cas où vous vous poseriez la question: la grande majorité des récipiendaires ont participé à la cérémonie ou envoyé quelqu’un cueillir leurs prix à leurs places. Sauf les prophètes de fin du monde ultra religieux, qui avaient sans doute mal calculé la date de l’événement.
     
  • Voici un enregistrement de la cérémonie, au cas où vous auriez quelque 2h15 à investir dans le surréalisme le plus total ;)