Lorsque YouTube est down, vous vous précipitez sur Pornhub

par Vincent Noël
Pornhub

Si vous voulez savoir comment augmenter le trafic sur votre site web, il existe une multitude de ressources en ligne. Les conseils peuvent s'avérer judicieux, mais il y a un autre moyen nécessitant moins d'efforts et quasi infaillible pour attirer plus de paires d'yeux : souhaiter qu'un concurrent se plante.

C'est ce qui est arrivé le 16 octobre, entre 21h30 et 22h45 (heure de l'Est), lorsque YouTube a éprouvé des ennuis techniques à l'échelle mondiale.

Cette rare interruption d'accès a eu un effet direct sur l'achalandage d'un autre site d’hébergement et de diffusion de vidéos : Pornhub.

YouTube est en panne, Pornhub s'en (ré)jouit

Bien que le contenu de ces deux géants du web ne soit pas de même nature, à défaut de regarder des vidéos de chats, un nombre significatif d'internautes se seraient tournés vers des vidéos de chattes [insérer le terme obscène de votre choix ici].

Durant la période où YouTube faisait défaut, le nombre de visiteurs sur pornhub.com aurait augmenté significativement par rapport à la moyenne quotidienne. Surtout vers 22h, lorsque la variation du trafic a connu son pic pour atteindre +21%.

Le graphique illustrant cet accroissement est non seulement éloquent, il est aussi très subjectif!

Graphique Youtube et Pornhub

Inutile de spécifier que ce 21% représente des millions de curieux.

Pas seulement le XXX

Il n'y a pas que l'industrie du XXX qui a profité du coït interrompu de YouTube; d'autres sites populaires ont vu leur achalandage croître de manière importante durant ces 75 minutes. 

Voici des mots-clés qui ont été beaucoup plus recherchés qu'à l'habitude sur le net, ainsi que l'écart en % par rapport à leur fréquence normale.

Liste hausse durant la panne YouTube et Pornhub

Et vous... sur quel(s) site(s) avez-vous surfé mardi soir dernier?


Crédit : pornhub.com