Louer un gars pour sécher ses larmes

par Violaine Ducharme - 37e AVENUE le 4 novembre 2015
Femme qui pleure dans les bras d'un homme

Payer un garçon pour sécher ses larmes, voilà une autre idée saugrenue typiquement japonaise… moins farfelue en fait qu’elle n'en a l’air.

 

Lancé le 24 septembre dernier, le service proposé par Ikemeso (combinaison de ikemen, beau garçon, et de mesomeso, pleur) permet aux dames en larmes de consulter en ligne les profils de jeunes hommes disposés à se rendre auprès d’elles pour les réconforter.

 

On peut rire tant qu’on veut, mais dans un pays où la force de travail est principalement masculine et où le stress lié à la performance professionnelle atteint des sommets parfois graves (le taux de suicide au Japon n’est malheureusement pas un mythe), la volonté de ménager la main-d’œuvre féminine n’est pas dénuée de sens.

 

Ainsi, avant de craquer et de s’effondrer en larmes sur le bureau, les travailleuses n’ont qu’à commander le jeune homme de leur choix (bad boy, petit frère, intello, etc.) pour un petit réconfort entre deux réunions, pour environ 85 $. Armé de son mouchoir le plus soyeux et de ses mots les plus doux qui soient, nul doute qu’il parviendra à sécher les larmes les plus torrentielles…