Mars et Avril: un film de SF fait au Québec

10 ans, Martin Villeneuve présentait le premier tome d’un photo-roman moderne intitulé Mars et Avril (avec des photographies de Yanick Macdonald). 4 ans plus tard, la suite du livre, À la poursuite du fantasme, était publiée. Et aujourd’hui, les 2 oeuvres font l’objet d’une adaptation cinématographique.

La première réalisation de Villeneuve nous entraînera dans un Montréal futuriste alors que l’homme s’apprête à marcher sur Mars. Selon le synopsis officiel, dans ce monde hyper-technologique, un groupe d’anti-cybernétiques tentent de «ralentir le cours du temps» et prennent comme figure emblématique le musicien septuagénaire Jacob Obus. Ce dernier «tire une musique envoûtante» des instruments conçus par son ami Arthur, inspirés par le corps féminin. Les 2 hommes tomberont sous le charme de la même femme, une jeune photographe nommée Avril. La véritable nature de Jacob sera alors révélée par son premier amour, qu’il sera prêt à suivre jusque sur la planète rouge, même si selon l’inventeur Eugène Spaak (père d’Arthur et tête désincarnée), Mars «n’est qu’une chimère».
 
 
Le long-métrage mettra en vedette Jacques Languirand (L’Odyssée d’Alice Tremblay) dans le rôle de Jacob et Caroline Dhavernas (De Père en flic, Off the Map), dans celui d’Avril. Le personnage d’Arthur sera interprété par Paul Ahmarani (Adam’s Wall, Un Capitalisme sentimental) et celui de son père, par Robert Lepage (La Belle empoisonneuse, La Face cachée de la lune). La distribution du film comprendra aussi Jean Marchand (Phantom, le masque de l’ombre), Stéphane Demers et Marcel Sabourin (Trauma).
 
Mars et Avril n’a pas encore de date de sortie prévue, mais vous pouvez vous attendre à voir le film prendre l’affiche à l’automne 2012.