Mauvaise idée: Conduire une auto par la pensée!

Voici BrainDriver, un projet cybernétique piloté (c’est le cas de le dire) par le professeur Raul Rojas de l’université Freie de Berlin. Il vise à permettre à un conducteur de diriger sa voiture par la pensée, ce qui est à la fois impressionnant… et absolument terrifiant, quand on considère comment certains conducteurs “pensent” sur les routes!

Le système utilise un électroencéphalogramme portable conçu pour les jeux vidéo; le conducteur doit porter un casque doté de 16 senseurs qui détectent l’activité électrique du cerveau, puis un ordinateur portable interprète le signal pour déterminer l’intention du conducteur. Après quelques minutes d’entraînement (sans rouler, bien sûr!) le système apprend à reconnaître les schémas d’activité cérébrale associés à chacune des commandes (tourner à gauche, freiner, etc.) Une fois en route, les ordres du conducteur sont transmis à un système de commandes électriques, qui tourne le volant et actionne les pédales sans que l’on ait à bouger les bras ou les jambes.

Voici une démonstration du projet, filmée notamment sur les pistes d’un aéroport. Notez qu’il y a un certain délai entre l’envoi d’une commande par le cerveau et sa réalisation par la voiture, ce qui n’est pas bien grave quand la commande est de “tourner à droite à cet arrêt”, mais un peu plus problématique quand il s’agit de “AAAAHHH!!!! ARRÊTE!!! IL Y A UN RAVIN DROIT DEVANT NOUS!!!”

(Source: IEEE Spectrum)