Mauvaise idée: vendre ses enfants sur Facebook

On ignore qui remportera la palme du parent de l’année en 2013, mais je serais prêt à parier ma maison qu’il ne s’agira pas de Misty Van Horn, une résidente de l’Oklahoma qui a tenté de vendre sa progéniture à une parfaite étrangère sur son réseau social favori... Sans même se donner la peine d’utiliser un message privé.

Van Horn a d’abord tenté de se départir de sa fille de deux ans pour 1 000$, offrant même d’inclure tous les vêtements et jouets de celle-ci pour faciliter la transaction. Plus tard, sans doute affamée par l’appât du gain, elle a proposé à l’acheteuse d’ajouter son bébé de 10 mois à la transaction en échange de 3 000$ supplémentaires.
 
Et pourquoi la madame voulait-elle cet argent? Pour payer la caution de son conjoint emprisonné! Belle famille, n’est-ce pas?
 
Van Horn a été arrêtée et les enfants sont sous la protection des services publics. On leur souhaite la meilleure des chances...