MAZDASPEED3 2013: Joindre l’utilité à la sportivité

La « Speed3 » s’avère très intéressante pour ceux qui recherchent à la fois une voiture pratique et performante.

Les voitures compactes font partie de l’un des segments les plus populaires, surtout depuis la hausse du prix du carburant. Si par le passé on se les procurait principalement en raison de leur prix attrayant et que l’on devait mettre de côté le plaisir de conduite, l’équipement et la sportivité, ce n’est plus le cas de nos jours. Il existe maintenant des voitures compactes pour tous les gouts, certaines simplement abordables, d’autres aussi équipées qu’une grande berline de luxe tandis que quelques modèles s’adressent aux amateurs de performance. Ces amateurs sont exactement le type de clientèle à qui se destine la MAZDASPEED3.

Située tout en haut de la gamme Mazda3, la « Speed3 », pour les intimes, s’avère très intéressante pour ceux qui recherchent à la fois une voiture pratique et performante. Son aspect pratique est en majeure partie apporté par sa configuration à hayon et ses cinq portes, alors que son caractère sportif et ses performances supérieures sont dus à son design plus éclaté et son moteur turbocompressé. Voilà une voiture à la fois sage et bestiale, selon l’humeur.

 

Puissance et style


La MAZDASPEED3 se frotte à plusieurs rivales tout aussi intéressantes que sont notamment les Ford Focus ST, Honda Civic Si, Volkswagen Golf GTI,  Mitsubishi Lancer Ralliart et Subaru Impreza. Notez que du lot, seules l’Impreza et la Lancer Ralliart disposent d’un rouage intégral : toutes les autres sont à traction, une caractéristique typique des sportives compactes.

Au cœur des performances de la MAZDASPEED3, on retrouve un moteur turbo MZR de 2,3 litres à injection directe qui développe 263 chevaux à 5 500 tours/minute et un couple de 280 livres-pied à 3 000 tr/min. Ce moteur est jumelé à l’unique transmission offerte, soit une manuelle à six vitesses dotée de rapports courts. Seule la Subaru WRX livre un peu plus de puissance, deux chevaux de plus, mais la MAZDASPEED3 remporte la palme au chapitre du couple.

Pour ce qui est du style, la voiture hérite de plusieurs éléments démontrant son rang dans la hiérarchie Mazda. Tout d’abord, sa prestance est soulignée par ses jantes de 18 pouces peintes en gris foncé sur lesquelles sont montés des pneus de performance. Elle dispose aussi d’une calandre exclusive et de jupes latérales, mais c’est surtout la prise d’air intégrée au capot qui trahit ses aspirations. D’ailleurs, cette prise d’air n’est pas qu’esthétique, elle alimente en air frais le moteur suralimenté. À l’arrière, on remarque son aileron surélevé et son échappement sport. Bref, on a bien dosé le tout rendant la voiture assez distinctive sans tomber dans le superflu.

Même constat à bord alors que les amateurs remarqueront le pédalier en aluminium, le tissu des sièges exclusif et les tapis griffés. On a su apporter quelques distinctions à l’habitacle, mais il faut avouer que celui de la Mazda3 ordinaire n’était déjà pas piqué des vers.

Concernant l’équipement, il est relativement complet, mais les plus exigeants pourront opter pour le « Groupe technologie » qui ajoute notamment un nouveau système de navigation avec écran tactile en couleur de 5,8 pouces, un système de surveillance d’angle mort et un système de déverrouillage intelligent avec système de démarrage à bouton.

 

Sportive et familiale


Au volant, on apprécie la double personnalité de la voiture. Sa configuration la rend pratique pour la famille, elle nous a accompagnés lors d’un tournoi de hockey avec tout l’attirail nécessaire sans encombre. Elle peut aussi s’avérer une petite sportive de premier plan, sa tenue de route se révèle un véritable plaisir dans les routes sinueuses.

Il faut toutefois s’adapter à la fermeté de la pédale d’embrayage dont la course est assez courte, élément moins intéressant en zone urbaine ou de congestion. Malgré ses aspirations sportives, sa consommation d’essence super demeure assez raisonnable si vous ne vous prenez pas pour Gilles Villeneuve. Quant au moteur turbocompressé, sa puissance est plus que satisfaisante et offre de bonnes reprises au moment d’effectuer un dépassement. On aurait aimé que la MAZDASPEED3 dispose d’un rouage intégral, ce qui lui aurait apporté un argument supplémentaire et surtout, éliminé son vilain effet de couple. En effet, lorsque vous enfoncez l’accélérateur, il faut agripper solidement le volant, particulièrement sur un pavé inégal. Voilà pratiquement le seul véritable reproche à faire à cette mécanique.

Lors de son lancement, la MAZDASPEED3 avait eu nombre de commentaires sur son prix assez élevé, près de 33 000 $ à l’époque. On a révisé son prix à la baisse depuis ce temps, cette année, elle est vendue à 29 995 $, c’est plus compétitif si on la compare à ses rivales.

Pour comparer les spécifications des sportives compactes :
http://www.guideautoweb.com/specifications/comparer/8922,9521,9303,9021,9224,8779/

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Mazda Mazda3 MazdaSpeed3 2013

Fourchette de prix

15595 à 29995$

Prix du modèle à l'essai

29995$

Garantie de base

3 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

n.d.

Concurrents

Ford Focus ST, Honda Civic Si, Mitsubishi Lancer Ralliart, Subaru Impreza WRX, Volkswagen Golf GTI

Points forts

Confortable et pratique
Style réussi
Bonnes performances
Espace cargo généreux

Points faibles

Effet de couple
Consommation et essence super
Prix des assurances plus élevé

Fiche d'appréciation

Consommation

70.0 %

Valeur subjective

80.0 %

Esthétique

80.0 %

Confort

70.0 %

Performance

70.0 %

Apréciation générale

70.0 %