McLaren 12C GT Sprint en première mondiale à Goodwood

Pour la célèbre marque britannique, il s’agit d’une version tonitruante réservée à la piste.

Cette voiture vient se positionner entre les McLaren 12C coupé et roadster de série, et la GT3.

Dans le cockpit, on retrouve des sièges très enveloppants avec harnais et une planche de bord en fibre de carbone. Des arceaux et un extincteur font office d’éléments de sécurité.

À l’instar des autres modèles de la marque, son moteur est un V8 biturbo de 3,8 litres d’une puissance de 625 chevaux, accouplé à une transmission à double embrayage à sept rapports.

Le modèle se différencie des versions de série par une géométrie entièrement revue, afin de lui permettre d’affronter avec plus d’aplomb les différentes pistes de course.

Dans un premier temps, on se limitera à la production de seulement 20 exemplaires.

Une voiture ultrasportive qui exige un déboursé dépassant les 270 000 $.