Méfiez-vous des gens trop propres!

par François Dominic Laramée le 11 mai 2015

C’est ce que suggère une nouvelle étude scientifique qui prouve, encore une fois, qu’on ferait mieux d’éviter de trop en savoir sur notre propre compte si l’on veut maintenir un minimum de fierté envers notre espèce.

Un article publié l’automne dernier dans la revue scientifique Ethics & Behavior par un groupe de psychologues de l’Université de Tel-Aviv, en Israël, résume un ensemble d’études qui concernent deux concepts reliés:

  • La « licence morale », qui donne à un individu l’impression qu’il a été assez gentil pour se permettre une vacherie;
  • Et le « nettoyage moral », qui lui permet de se faire pardonner ses mauvais coups après la chose, ou du moins de se les pardonner lui-même. 

Dans la première étude, les chercheurs se sont rendus dans un gym et ils ont demandé à 30 volontaires qui venaient de terminer leur entraînement de répondre à un questionnaire de connaissances générales, puis de s’auto-évaluer avec la grille de correction. Or, les volontaires qui ont répondu avant d’aller prendre leur douche ont triché dans leur auto-évaluation trois fois moins souvent que ceux qui ont répondu après. Autrement dit: on se sentirait plus coupable de mentir quand on se sent malpropre!

(Comment les chercheurs ont-ils su que les gens trichaient? Le test était truqué et comprenait 4 questions ultra-faciles et 9 questions auxquelles personne, parmi un groupe de test, n’avait été capable de répondre. Si quelqu’un prétendait avoir eu 12 sur 13, on était pas mal certain que l’on avait affaire à un tricheur!)

Dans l’autre étude, on a demandé à 147 hommes de faire un don avant ou après s’être adonné à un bain rituel dans le cadre d’une cérémonie religieuse. Ceux que l’on avait sollicités avant le bain ont été plus généreux que les autres; l’interprétation des chercheurs est que l’impression de s’être purifié enlevait le sentiment d’avoir besoin d’être généreux.

Conclusion: méfiez-vous des gens trop propres. Ils ont probablement un mauvais coup derrière la tête!

Source: Improbable Research