Mercedes-Benz Classe E 2014: Trouver une gamme plus complète? Impossible!

Le coupé de la Classe E ne possède pas de pilier B

Les voitures de la Classe E sont les plus vendues chez Mercedes-Benz. Certaines autres compagnies automobiles font leurs choux gras avec les compactes de luxe par exemple, mais pour le géant de Stuttgart, ce sont les intermédiaires qui ont la cote. Il n’est donc pas surprenant que la révision en profondeur de la Classe E implique plusieurs modèles. En effet, on retrouve non seulement les berlines et familiales dans cette gamme, mais également un coupé et un cabriolet. Et cette année, il est possible de commander une nouvelle version à moteur diesel tandis que la berline à moteur hybride est de retour.

Il est important de préciser qu’il s’agit en fait d’une révision intermédiaire puisque la E sera totalement redessinée d’ici trois ou quatre ans. Cela ne signifie pas pour autant que les améliorations et changements ne soient pas significatifs, autant au chapitre de la carrosserie que de l’habitacle. La planche de bord, par exemple, a été rajeunie avec de nouveaux cadrans indicateurs répartis dans trois cylindres et un écran de sept pouces offrant un affichage modernisé. Le levier de vitesses monté sur la console centrale n’est plus, il est remplacé par un levier Direct Select ancré sur la colonne de direction et associé à des palettes de changement de vitesse installées sur le volant. Malheureusement, il faut encore déplorer la présence du levier de commande du régulateur de croisière placé à la gauche de la colonne de direction, sous le levier des clignotants, ce qui entraine presque toujours, du moins au tout début, une malencontreuse confusion.

Une sécurité intelligente


Au fur et à mesure de leur développement, toutes les Mercedes incluent des systèmes de sécurité de plus en plus poussés. Bien entendu, les modèles de la Classe E ne font pas exception à la règle, au contraire, devançant même la Classe S à ce chapitre. Cette fois, tous les systèmes de sécurité sont intégrés sous l’appellation Intelligent Drive. Ceci comprend plusieurs éléments qui ont progressé avec l’arrivée de cette nouvelle génération de la Classe E. Parmi les plus importants, il y a le Distronic Plus qui ramène automatiquement la voiture entre les lignes blanches lorsqu’on en chevauche une. De plus, ce mécanisme permet de détecter une voiture immobilisée devant  ou des piétons et de ralentir ou même d’immobiliser votre auto si la situation ne s’améliore pas. Finalement le mécanisme BAS PLUS réagit lorsqu’un véhicule venant latéralement est détecté. Tous ces systèmes travaillent de façon harmonieuse et transparente.

Plus que complet


Le nombre de modèles proposés dans la Classe E est impressionnant. Il faut souligner que les berlines et familiales sont dotées de série la transmission intégrale 4Matic à l’exception de la berline E400 Hybride qui est une propulsion. Toujours dans la même veine, un seul coupé est disponible avec la traction intégrale tandis que les cabriolets sont tous des propulsions. Voici donc une liste complète de tous les modèles disponibles de la classe E au Canada.

Berlines
E 250 Bluetec 4MATIC       57,800 $
E 300 4MATIC                     58,800 $
E 350 4MATIC                     66,800 $
E 550 4MATIC                     75,600 $
E 63 AMG 4MATIC              103,000 $
E 63 AMG S 4MATIC          110,000 $

Familiales
E 350 4MATIC                     71,300 $
E 63 AMG 4MATIC              105,900 $
E 63 AMG S 4MATIC          112,900 $

Coupés
E 350                                 62,000 $
E 350 4MATIC                   63,000 $
E 550                                 73,800 $

Cabriolets
E 350                               69,800 $
E 550                               80,800 $

Comme on peut le constater, ce n’est pas le choix qui manque! Toutefois, de tout le lot, nous avons retenu deux modèles en particulier qui sont à vocation plus écologique et un peu plus en harmonie avec les nouvelles tendances du marché. Il s’agit de la E250 Bluetec à moteur diésel et de la E400 à moteur hybride.

La E250 Bluetec


L’une des plus intéressantes versions à se joindre à la famille de la Classe E cette année est la berline E250 Bluetec propulsée par un tout nouveau moteur diesel. Il s’agit d’un quatre cylindres de 2,1 litres biturbo produisant 195 chevaux et 379 livres pieds de couple. Ce qui permet de boucler le traditionnel 0-100 km/h en 7,9 secondes d’après les données du constructeur. Et si vous conduisez normalement, en respectant les limites de vitesse affichées, vous obtiendrez une consommation de carburant de 6,1 litres aux 100 km. Selon Mercedes-Benz, cela en fait la berline à traction intégrale engendrant la meilleure économie de carburant sur le marché.

J’ai été fortement impressionné par cette berline dont le roulement est d’une grande douceur et dont les performances sont dignes de mention. Les accélérations se font sans coup férir et il suffit d’appuyer sur l’accélérateur pour doubler en toute sécurité. De plus, l’insonorisation de l’habitacle est excellente. Il est vrai que de l’extérieur on entend toujours un certain cliquetis provenant de sous le capot, mais dans l’habitacle, c’est le silence, et ce, même en pleine accélération. Tous ces éléments sont d’autant plus intéressants, car il s’agit du modèle le plus économique de toute la gamme de la Classe E, ce qui est à considérer. Le fait qu’il soit proposé avec le rouage intégral 4Matic est un autre atout jouant en sa faveur.

La 400 Hybrid


L’autre berline à vocation encore plus écologique est la E400 Hybrid. Par contre, les données et les informations à son sujet sont très minces. Même en interrogeant les responsables de la compagnie qui assistaient à ce lancement, nous n’en savons guère plus. D’ailleurs, il est important de préciser que cette voiture peut être obtenue sur commande spéciale seulement. Malgré ce fait, elle a plus ou moins toutes les caractéristiques habituelles des autres modèles de la gamme, en plus de nombreux groupes d’options.

Quant au groupe propulseur, on parle d’un moteur V6 de 3,5 litres produisant 302 chevaux et associé à un moteur électrique de 27 chevaux. Il est possible avec ce modèle de rouler en mode électrique seulement, mais l’autonomie est vraiment très limitée et le système Stop Start contribue probablement davantage à économiser du carburant que de rouler en mode électrique. En dépit du peu d’informations, nous avons eu l’opportunité de rouler au moins 150 km à son volant dans le cadre d’une présentation effectuée en Oregon : son comportement est aussi satisfaisant que celui des autres modèles et les accélérations sont quand même dans la bonne moyenne. La consommation de carburant observée lors de mon essai a été de 8,2 l/100 km.

Si ces deux modèles se vendent presque au même prix, on note un certain avantage en faveur du diesel non seulement au chapitre des performances, mais également de la consommation de carburant. Et en plus, le E250 Bluetec est plus facile à obtenir. En revanche, si vous êtes un inconditionnel de l’hybride, Mercedes-Benz à un véhicule pour vous.

Somme toute, la gamme de la Classe E est plus complète (à tel point qu’il est parfois difficile de s’y retrouver!) et plus sophistiquée que jamais.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Mercedes-Benz Classe E E250 BlueTEC 4Matic berline 2014

Fourchette de prix

57800 à 112800$

Prix du modèle à l'essai

57800$

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

4 ans / 80 000 km

Options

n.d.

Concurrents

Audi A5, Infiniti G, Jaguar XF, Lexus IS, Nissan Z, Volvo C70

Points forts

Moteur impressionnant
Excellente tenue de route
Sécurité sophistiquée
Faible consommation de carburant
Assemblage soigné
Qualité des matériaux

Points faibles

Silhouette un peu anonyme
Nombreux groupes d'options complexes
Certaines commandes à revoir: régulateur de croisière.

Fiche d'appréciation

Consommation

90.0 %

Valeur subjective

90.0 %

Esthétique

80.0 %

Confort

90.0 %

Performance

90.0 %

Apréciation générale

90.0 %