Microsoft Asia révèle un traducteur interactif de langue des signes

Les chercheurs de Microsoft Asia ont collaboré avec leurs collègues de l'Institute of Computing Technology à la Chinese Academy of Science dans le but de faire de Kinect, appareil de détection de mouvement pour Windows, un traducteur de langue des signes.
 
Le système reconnait déjà la plupart des gestes de la langue des signes américaine et peut les convertir en texte et vice versa. Les mots tapés dans le système peuvent donc être convertis instantanément en langage des signes par un avatar sur l'écran. 
 
S'il s'intéresse uniquement à la langue des signes américaine pour l'instant, il suffirait de quelques petits ajustements pour permettre au système de reconnaitre la langue des signes d'autres pays.
 
Mais ce n'est qu'un début : les chefs de projet espèrent que la technologie permettra un jour aux malentendants d'interagir avec des ordinateurs et d'autres appareils en utilisant leur propre langue, tout comme tout un chacun  utilise déjà tout naturellement la reconnaissance vocale de Google Now et de Siri d'Apple.
 
"Nous considérons que les technologies de l'information devraient être utilisées pour améliorer la vie quotidienne de tous", explique Guobin Wu, responsable de programme de recherche chez Microsoft Research Asia. "Même s'il ne s'agit encore que d'un projet de recherche, nous espérons qu'il sera bientôt possible de mettre en place un outil interactif pour défier la frontière entre les sourds et malentendants".