Microsoft offre des primes pour tester la résistance au piratage

Le groupe informatique américain Microsoft a annoncé mercredi offrir des primes allant jusqu'à 100 000 dollars pour ceux qui parviendraient de manière "vraiment originale" à pirater la dernière version de son logiciel Windows.
 
"Pour la toute première fois, Microsoft va proposer des primes en liquide à ceux qui nous signaleraient certaines vulnérabilités et manières d'exploiter" le logiciel à mauvais escient, a déclaré Microsoft sur son blogue officiel.
 
Le programme de primes démarrera le 26 juin, le jour de la sortie d'une version légèrement modifiée du logiciel baptisée Windows 8.1 (connue précédemment sous le nom de code Windows Blue).
 
Trois catégories ont été sélectionnées: jusqu'à 100 000 dollars pour "des techniques vraiment originales" ciblant Windows 8.1; jusqu'à 50 000 dollars pour des méthodes permettant de se protéger contre le piratage informatique; et pendant un mois, 11 000 dollars pour ceux qui découvriraient des vulnérabilités dans la version du navigateur Internet Explorer pour Windows 8.1.