Microsoft prévoit une mise à jour de Windows 8 cette année

Le groupe informatique américain Microsoft compte sortir cette année une mise à jour de son nouveau système d'exploitation Windows 8, qu'il dit avoir écoulé à plus de 100 millions d'exemplaires depuis son lancement il y a six mois.

"Windows Blue est un nom de code pour une mise à jour qui sera disponible plus tard cette année, sur la base de la vision ambitieuse exposée avec Windows 8", a indiqué la directrice financière de Microsoft, Tami Reller, dans un entretien publié mardi sur le site internet du groupe.
 
Windows Blue offrira plus d'options aux entreprises et aux consommateurs et "nous donnera aussi l'occasion de répondre au retour des clients (...) depuis le lancement de Windows 8", a-t-elle ajouté.
 
"Nous avons récemment dépassé la barre des 100 millions de licences vendues pour Windows 8", a aussi indiqué mardi Mme Reller, précisant que ce chiffre recouvrait les licences pour de nouveaux ordinateurs ou tablettes et celles achetées par des clients pour mettre à jour leur version précédente de Windows.
 
Windows 8 est une version réadaptée d'un des logiciels vedettes de Microsoft, le système d'exploitation Windows, notamment pour l'adapter aux écrans tactiles des téléphones intelligents et des tablettes informatiques.
 
Microsoft comptait sur lui pour rattraper son retard sur le marché des appareils mobiles, où ses logiciels restent distancés par ceux de ses rivaux Apple (iOS, qui fait fonctionner l'iPhone et l'iPad) et Google (Android).
 
La tablette Surface, lancée par Microsoft en même temps que Windows 8 pour justement lui servir de vitrine, s'est vendue à seulement 900 000 exemplaires au premier trimestre, soit une part de marché de 1,8%. Toutes versions confondues, Windows a pesé sur cette période seulement 3,7% du marché des tablettes selon IDC, contre 56,5% pour Android et 39,6% pour iOS.
 
Les fabricants de PC espéraient aussi que le nouveau logiciel aide un peu à endiguer la crise sur ce marché. Mais contrairement aux versions précédentes de Windows, sa sortie n'a pas eu d'effet rebond sur les ventes de PC: elles se sont encore effondrées de plus de 10% au premier trimestre.